La plateforme de recrutement Qapa.fr a mené récemment une étude qui fait le point sur la relation qu’entretiennent les Français avec leurs supérieurs hiérarchiques.

L’étude Baptisée « les travailleurs subissent-ils encore la carotte ou le bâton ? »  lancée sur Facebook auprès de 17 685 personnes représentatives de la population française, a tenté de répondre à différentes problématiques : Quels types de management sont pratiqués aujourd’hui en France ? Comment sont-ils perçus par les travailleurs ? Quelles sont les principales sources de motivation des français ? Cette étude fait ressortir deux principaux enseignements :

1. Les Français préfèrent un style de management participatif 

La plupart des travailleurs français préfèrent les managers qui associent et impliquent leurs collaborateurs (à 50% pour les femmes et 52% pour les hommes). Les hommes ont plus besoin d’un management délégatif, à 43% contre 32% des femmes. Les femmes aiment plus les managers persuasifs et paternalistes (14%), ce qui n’est pas du tout le cas des hommes (1%). Mais globalement, ils ne sont que 4% à préférer un style de management directif.

2. La carotte plutôt que le bâton

Force est de constater que les Français ne sont pas du tout sensibles aux sanctions et à la peur. Ainsi, seulement 2% des femmes et 4% des hommes se disent motivés par la crainte. La reconnaissance et le respect au sein de l’entreprise sont les premières sources de motivation aussi bien pour les femmes (49%) que pour les hommes (36%). La gestion de projet arrive en deuxième place avec davantage de besoin chez les hommes (30%) que chez les femmes (23%). Le plaisir d’être au travail est également plus important (24% chez les hommes et 18% chez les femmes) que le salaire (8% chez les femmes et 6% chez les hommes).

Le résumé de l’étude en une infographie :