La crise n’a pas tari l’investissement publicitaire. Loin de là ! L’investissement en ligne représente 11% du budget marketing global des entreprises, selon la dernière étude Limelight. Pourtant, le marché de la bannière s’étiole…

Mais comment Un chiffre amené à… tripler dans les trois ans. Pourtant, l’affichage en ligne (bannière, pop-up…) est en chute libre. Question : Où se situera l’investissement ? C’est l’influence en ligne et le community management, qui décroche la timbale. Et la tendance se dessine déjà au stabylo avec la création tous azimuts de cellules en médias sociaux, au sein des agences comme chez les annonceurs. Les objectifs sont multiples : faire le buzz, animer les blogs thématiques autour des marques (Facebook, MySpace…), exploiter les mines RH que sont Viadéo ou Linkedin. Qualités requises : être un artiste du mail et un virtuose du post synthétique, avoir une capacité innée à repérer au premier coup d’œil la tectonique du réseau afin d’agir comme une caisse de résonance ou comme amortisseur pour limiter les dégâts d’image.