L’étude menée par l’Ujjef au premier trimestre 2009, présentée le 17 novembre dernier révèle les caractéristiques de « l’indépendant en communication de demain » : dans un environnement de plus en plus tendu, celui-ci devra montrer certaines caractéristiques qui lui éviteront de servir de variable d’ajustement en cas de rétrécissement de compression budgétaire. Le consultant en communication devra montrer une expertise pour rivaliser avec les agences généralistes. Sa maîtrise du multi-canal sera un must pour engager l’entreprise dans une communication tous azimuts en mode 2.0. Enfin, par leur capacité à repérer les signaux faibles, les consultants indépendants devront jouer un rôle de conseil éclairé aux entreprises qui feront appel à leur service.

De cette étude la Commission des Indépendants de l’Ujjef souligne la difficulté des communicants à valoriser leur profil auprès des donneurs d’ordre. La fonction commerciale est loin d’être la qualité principale des indépendants, sensés former et conseiller leur client sur l’efficacité de leur communication. Quant à l’utilisation des réseaux sociaux, elle très loin d’être maîtrisée. Les consultants français ont encore beaucoup à apprendre des règles du « small business »…

Télécharger le rapport au format PDF sur le site de l’UJJEF

Accéder au sommaire de la Lettre