Le géant en pleine restructuration, utilise à fond les médias sociaux et le corporate blogging pour redorer son blason.

Confrontées à la pire crise depuis la guerre, certaines majors ont la tentation de fermer les écoutilles et se recroqueviller. Ce n’est pas le cas de General Motors. Rebaptisée dans les médias américains « Government Motors » après la mise en œuvre de la doctrine Obama, GM déploie une armada de blogs pour servir sa communication de crise. Le constructeur nous a ainsi permis, cet été, de découvrir sa contre-attaque. L’occasion de comprendre la véritable nature des « PR » aux Etats-Unis, entendez « Public Relations » en anglais. Outre-atlantique, le champ des Relations Publiques s’étend à la communication corporate, ainsi qu’à la communication sectorielle de la marque avec ses différents publics. En clair, les PR déploient un éventail de techniques de communication qui visent à faire évoluer l’opinion mais aussi créer les attentes des consommateurs, empiétant ainsi largement sur le marketing. Aussi les techniques de PR sont-elles utilisées de manière très spécifique : communication politique, communication de crise, communication financière, affaires publiques, etc.

Comment GM utilise les médias sociaux en communication de crise ?

Pionnier du corporate blogging, GM avait déjà déployé depuis plusieurs année l’un des plus célèbres blog des US, Fastlane, sur lequel chats, sondages d’opinion, galeries de photos et reportages se succèdent. On remarquera la simplicité du blog, dont l’ergonomie vise à s’orienter immédiatement entre contributions et contenus informatifs. Confronté à la pire crise de son histoire, GM a lancé  GM re:invention où la vidéo joue un rôle prédominant. L’interactivité n’est pas en reste, avec une fenêtre ouverte sans ambages sur la direction (« Tell Fritz », entendez le Fritz Henderson, le CEO de GM), les chats et les contributions ciblées grand public ou à destination des salariés de l’entreprise.

Bien évidemment, le professionnalisme de l’initiative a déclenché toute une série d’analyse sur l’efficacité de la marque sur la blogosphère, Facebook et Twitter. Lire en particulier l’analyse sur The Buzz Bin, de l’agence CRT/Tanaka sur le réinvention de la « conversation corporate ».
Partie I 
Partie II

Pour en savoir plus, voir la liste des blogs de GM

Accéder au sommaire de la Lettre