Articles

Quand l’interview dérape

publié le

En marge des traditionnels bêtisiers, les arrêts sur image sur les ratés de l’interview télévisée permettent de comprendre la raison des clashs entre les décideurs politiques ou les chefs d’entreprise et les journalistes et la manière dont les interlocuteurs surréagissent aux questions qui leur sont posées.

Dans les coulisses du média training

« Ce que l’on raconte à la télé est tout sauf spontané ! » Écrivain et réalisateur, Seb Musset revient sur l’activité de media-training auprès de chefs d’entreprises et de politiques qu’il a contribué à mettre en œuvre dans sa première vie. Retour sur cette forme de coaching ultra calibrée qui vise à préparer les décideurs à toutes les formes d’interventions médiatiques. Exemple en image.

Exemple à l’appui, avec la ministre de l’Economie et des Finances, Christine Lagarde, la vidéo de Seb Musset, publiée dans la rubrique « buzz » du journal Marianne, permet de comprendre comment le discours des hommes politiques parvient à ne pas choquer malgré d’étonnants infléchissements d’un mois sur l’autre. Un entraînement de tous les instants…


En marge des traditionnels bêtisiers, les arrêts sur image sur les ratés de l’interview télévisée permet de comprendre la raison des clashs entre les décideurs politiques ou les chefs d’entreprise et les journalistes et la manière dont les interlocuteurs surréagissent aux questions qui leur sont posées.

  • Public Sénat publie le clash qui oppose Nicolas Toter, un journaliste du Courrier Picard et le ministre Xavier Bertrand. Dans cette interview qui tourne court, on peut s’interroger à la fois sur le manque de préparation du journaliste de presse locale, mais également sur l’intérêt mal calculé du ministre à régler ses comptes avec lui. Et s’il a eu le dessus sur le localier, a-t-il pour autant gagné la partie médiatique ?
  • Morandini et Wat TV publient en intégralité l’interview musclée qui a opposé Eric Zemmour et Georges-Marc Benamou dans l’émission de Laurent Ruquier sur France 2 « On n’est pas couché ». Dans ce pugilat télévisé, le débat, passionnant sur le fond, est piraté par une rivalité de personne. À chaque échange, les trois règles de l’interview et de la prise de parole en public sont systématiques bafouées : respect du temps de parole, respect de l’individu et cohérence du message. A décrypter comme un cas d’école.

Pour terminer, trois minutes de formation au média training face caméra. Sobre et efficace, la vidéo, en anglais est une check-list idéale à regarder avant une interview. Des slides de rappel soulignent, de manière très concrète, les points à ne pas oublier.