Décryptages

Le retour de Nicolas Sarkozy – Décryptage du non verbal

publié le

Nicolas Sarkozy a fait ce dimanche 21 septembre son come-back politique lors d’un entretien avec Laurent Delahousse sur le plateau de France 2. Une interview à fort enjeu, au cours de laquelle l’ancien président de la république devait s’expliquer sur son retour devant des millions de téléspectateurs.Mais au-delà des mots, que nous dit son langage non verbal ? Décryptage des moments forts de l’entretien.

8921411549921 Le retour de Nicolas Sarkozy   Décryptage du non verbal decryptages

 

1)  Sur les raisons de son retour

9231411550050 Le retour de Nicolas Sarkozy   Décryptage du non verbal decryptages

Évoquant les raisons de son retour en politique, Nicolas Sarkozy prononce les mots « J’ai réfléchi … » avec les deux mains tournées vers lui. Les gestes tournés vers soi et non vers les autres sont dits « autistes » et signifient que l’on parle de soi.

7181411550201 Le retour de Nicolas Sarkozy   Décryptage du non verbal decryptages

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis il continue « …en me disant que  non seulement  j’ai envie, mais je n’ai pas le choix, je dois apporter, je dois rendre à mon pays une partie de tout ce qu’il m’a donné » avec les deux poings en avant et le regard fixé sur eux, signe d’une volonté de saisir de retenir et de contrôler l’idée qui est verbalisée.

2)  Face aux questions du journaliste

2081411550388 Le retour de Nicolas Sarkozy   Décryptage du non verbal decryptages

 

À la question « N’avez-vous plus confiance en la justice ? », M. Sarkozy répond « absolument pas » et fait un pincement de lèvres ; en communication interpersonnelle, cela signifie que l’on est dans un contrôle absolu de sa parole (on refuse de se prononcer ou de tout dire). 

5941411550481 Le retour de Nicolas Sarkozy   Décryptage du non verbal decryptages

Lorsque Laurent Delahousse le relance sur la question,  il baisse la tête vers la gauche, ses sourcils se froncent, signifiant ainsi l’esquive, l’agacement et la difficulté.

3721411550833 Le retour de Nicolas Sarkozy   Décryptage du non verbal decryptages

En réaction à certaines questions, Nicolas Sarkozy répondait : « je vais vous répondre » avec la main en pronation : la paume de la main tendue avec une posture avancée, ce qui veut dire que l’on souhaite mettre sous sa coupe les idées, les gens ou les débats, c’est une façon de dire attendez ou arrêtez-vous !

3)  Sur les différentes affaires le concernant

 6251411551098 Le retour de Nicolas Sarkozy   Décryptage du non verbal decryptages

Nicolas Sarkozy est amené à  s’exprimer sur différentes affaires le concernant et il répond en disant « Est-ce que vous croyez que si j’avais quelque chose à me reprocher au fond de moi, je viendrai m’exposer dans un retour à la politique comme aujourd’hui ? » accompagnant ses paroles en faisant un cercle avec son pouce et son index. Ce geste est appelé « pince d’air », il indique la précision.

 

4641411551267 Le retour de Nicolas Sarkozy   Décryptage du non verbal decryptages

Puis, il continue : « si j’avais la moindre chose à me reprocher, …si j’avais peur » avec la main tournée vers soi, ce geste donne de la densité aux arguments.

4601411551382 Le retour de Nicolas Sarkozy   Décryptage du non verbal decryptages

Il ajoute, « Si vous le permettez, je ne me suis pas posé la question comme ça, j’ai beaucoup réfléchi… » et son index pointe : il montre une volonté de distinguer les propos, mais peut être perçu comme une menace pour les contrevenants.

3411411552018 Le retour de Nicolas Sarkozy   Décryptage du non verbal decryptages

Lorsque Nicolas Sarkozy parle des juges, il montre ses 3 doigts en disant « 3 juges de perquisition ». Il utilise un geste nommé « compteur ». En situation de prise de parole en public, l’interlocuteur cherche à marquer un événement avec précision.

4)  Lorsqu’il parle de son successeur à l’Elysée

6831411552205 Le retour de Nicolas Sarkozy   Décryptage du non verbal decryptages

« Que reste-t-il de la longue série d’anaphores, vous savez, moi président ? Une longue litanie de mensonges », a assené Nicolas Sarkozy pendant son interview, ce geste haut et fort de la main est ce que l’on appelle un geste « quantitatif cadreur » , l’orateur montre ainsi le volume d’un événement

.6231411552890 Le retour de Nicolas Sarkozy   Décryptage du non verbal decryptages

Lorsqu’il parle de François Hollande, son visage change « J’ai vu dans ça dernière conférence de presse, il a dit qu’il n’était pas facile d’être chef de l’Etat… ». On remarque un froncement des sourcils, un pincement des narines, une mâchoire serrée. Le visage de l’orateur exprime ainsi une émotion  qui oscille entre  mépris et colère.

0371411553041 Le retour de Nicolas Sarkozy   Décryptage du non verbal decryptages

Lorsqu’il s’apprête à écouter François Hollande, c’est une posture de repli qui est adoptée ; comme une  prise d’élan avant d’attaquer une difficulté.

Laurent Philibert (Directeur Pédagogique de Personnalité)

L’intégralité de l’interview