20 Avril 2010. Mark Zuckerberg, CEO de Facebook, invite à Palo Alto le Président des Etats-Unis himself : Barack Obama. Ressuscitant les « causeries au coin du feu » de son prédecesseur Franklin Roosevelt, Barack Obama vient participer à un chat en direct avec les millions de citoyens américains connectés sur Facebook.

L’enjeu est donc important, mais le Président part en situation de faiblesse. Il « joue à l’extérieur » pour ainsi dire : Palo Alto, en Californie (le siège de Facebook) est bien loin de Washington, et il va donc devoir tout de suite réaffirmer son autorité et son emprise sur l’évènement.

Laurent Philibert, directeur pédagogique de Personnalité, montre comment, en quatre étapes, Barack Obama reprend les rênes de la situation.