« Transforming Tomorrow, saison 2 ». Tel est l’intitulé de la nouvelle version de la webTV que le groupe  Arcelor Mittal a mis en ligne pour informer actionnaires, partenaires et futurs collaborateurs sur ses métiers et l’évolution du groupe sidérurgique. Credo : comprendre les l’implications des activités du groupe dans les villes où il est implanté. « We get to know the stories and the people behind the world’s leader of the steel », annonce la WebTV corporate. Les moyens de réalisations sont de qualité broadcast et les reportages et interviews, in situ apportent une réelle valeur ajoutée. Le tout est monté avec talent et diffusé sur une page à l’ergonomie limpide.

Cet exemple de communication interactive réussie doit inspirer les grands patrons français, surtout après la parution, dans le Financial Times du classement des sites internet des plus grands groupes, réalisé par le cabinet Bowen Craggs. La société de conseil britannique, qui publie son « corporate website effectiveness index » (classement corporate de l’efficience interactive) pour la troisième année consécutive, rend compte de la mue progressive des sites corporate. Si les grandes firmes américaines semblent désireuses de passer de la simple brochure en ligne à la production d’une véritable chaîne d’informations, voire à la mise en place de réseaux sociaux d’entreprise, on déplore que les groupes français brillent par leur absence dans cette démarche. Aussi ne figurent-ils que dans le bas du classement.

Quant aux vidéos présentées en ligne par le premier groupe tricolore, elles ne semblent pas avoir été réalisées avec des moyens considérables. Force est de constater que c’est avec les produits grands publics que les Français se taillent encore la part du lion sur le web, dans le secteur du luxe, de l’alimentation et des cosmétiques. Gageons que la crise est responsable du ralentissement des budgets en matière de communication corporate. A cet égard, Bowen Craggs souligne le rôle moteur des dirigeants eux-mêmes, le plus souvent à l’origine des chantiers de transformation de la communication interactive.