Les pilotes n’ont pas encore dit leur dernier mot….

Dans son édition du 23 août 2018, le magazine l’Express publiait une opinion de Laurent Alexandre intitulée « Les pilotes d’avion sont les nouveaux maréchaux-ferrants » dans laquelle ce dernier estimait qu’il était « illusoire pour les pilotes de ligne de pouvoir lutter contre l’arrivée de l’intelligence artificielle et des avions autonomes » dans le paysage aéronautique.

Les propos de celui que le magazine présente comme « chirurgien, énarque, entrepreneur et Business Angel » ont beaocoup ému la profession au point que Frédéric Echassoux, OPL B777 Air France, pilote de ligne et formateur chez Personnalité, a publié un droit de réponse qu’il a partagé dans le n°641 de La Ligne de Novembre 2018.Frédéric Echassoux

Plus qu’une leçon de pédagogie à Monsieur Alexandre, qui semble bien peu, selon lui, connaître la profession de pilote et ses implications, c’est un plaidoyer en faveur du métier de pilote, qui nous est offert par Frédéric Echassoux, pilote de ligne depuis plus de vingt ans.

Celui-ci souhaite ainsi « alimenter ce débat et […] livrer la réflexion d’un citoyen sur la responsabilité, un sujet qui [lui]paraît au cœur des choix sociétaux auxquels nous allons être collectivement avec l’avènement de ces technologies de rupture ».

 

Lire l’article en entier 

 

 

Pour découvrir Frédéric Echassoux en vidéo :

Pour découvrir les formations Personnalité de Frédéric Echassoux :