Skip to main content

Grâce à l’émergence de mouvements féminins et féministes depuis plus d’un siècle, la place de la femme au sein de la société et au sein de l’entreprise a évolué de manière considérable.

Ces mouvements ont permis au fil du temps, une prise de conscience collective sur le positionnement très en retrait de la femme dans la vie publique, la vie de l’entreprise,  dont les pouvoirs publics se sont également saisis.

En 2011, la loi Copé-Zimmerman impose des quotas aux entreprises pour que les femmes accèdent à des postes à responsabilité (avec les mêmes chances que les hommes) et pour accélérer la parité homme-femmes.

Depuis 2019, les entreprises de plus de 50 salariés, doivent publier chaque année un index de l’égalité professionnelle qui tient compte de plusieurs critères et qui compare la place des hommes et des femmes dans l’entreprise, et notamment qui vise à mettre en évidence les inégalités salariales pour les réduire.

Parallèlement à ces évolutions, l’expression de « leadership au féminin » fait son apparition dans le monde de l’entreprise et la société.

Quelle définition donner au leadership féminin ? c’est une notion subtile qui fait référence à  un savoir être, à des softs skills, qui varient en fonction de chacune des femmes.

Mais si nous devions en donner une définition, ce pourrait être « l’affirmation d’une femme motivante et inspirante« .
Aider les femmes à briser le plafond de verre, à se délivrer des verrous et freins socio-culturels qui les contraignent depuis des années, sachant affirmer leurs idées, leur vision est une des missions que Personnalité s’est donnée depuis 2011, en proposant à ses clients, des modules de formation spécifiques pour l’affirmation du leadership des femmes.

Pour réduire les inégalités et viser une certaine parité, les  grandes entreprises sont mises au défi de changer leur politique RH (intégrer plus de femmes sur des postes à responsabilités, les accompagner dans une gestion de carrière qui soit à la hauteur de leurs compétences, au même titre que les hommes).

Ces femmes, cadres, managers, dirigeantes incarnent un leadership différent et complémentaire du leadership masculin*. Il ne s’agit pas d’une dualité mais d’une complémentarité qui doit se faire dans un respect et une écoute mutuelle, et qui fait appel aux meilleures qualités de chacun.

Les femmes ont les qualités attendues d’un leader : l’intelligence relationnelle et émotionnelle.

Pour qu’une femme affirme son leadership, elle doit être totalement alignée avec ses valeurs, et rester elle-même. C’est pour cette raison, que nos coachs et formateurs analysent et cherchent à comprendre les personnalités, les sensibilités, les qualités de chacune des femmes qu’ils accompagnent, afin d’identifier et de valoriser ce qu’elles ont de meilleur en respectant ce qu’elles ont de plus profond, leur personnalité.

Cet accompagnement sous forme de formation ou de coaching, s’opère à plusieurs niveaux, de manière graduelle et adaptée aux besoins des entreprises, de leurs problématiques ou adaptée aux besoins spécifiques de chaque femme (lorsqu’elles sont accompagnées de manière individuelle). Notre méthodologie, permet de fournir des outils simples pour une montée en compétence rapide et efficace.

Développer le leadership d’une femme, c’est lui permettre de gérer son stress, de développer sa confiance en soi et de travailler sa posture et sa communication. En effet, une femme ayant l’ambition de prendre ou d’assumer un poste à responsabilité, doit être une bonne communicante pour prendre la parole auprès d’une équipe, dans un CODIR, devant des dirigeants et mettre en valeur son intelligence relationnelle.

Cela signifie être impactante, défendre une idée, un projet, une stratégie avec conviction, mobiliser et manager une équipe en étant motivante et inspirante.

On ne nait pas leader, on le devient !… qu’on soit un homme ou une femme

… et on le devient, en travaillant chacune des compétences de la communication :

  • le comportement (le non verbal), l’image corporelle
  • le positionnement de la voix, l’élocution,
  • le personal branding ou marketing de soi (codes vestimentaires, réseaux sociaux,…)
  • la capacité à communiquer de manière impactante : en structurant son message, en étant assertif et en sachant faire face aux détracteurs éventuels pour désamorcer, gérer le débat et faire passer ses idées !

Chaque année, dans le monde,  est célébrée la journée de la femme : officialisée en 1977 par l’Organisation des Nations Unies, cette journée a comme objectif de célébrer les avancées du droit des femmes, et de rappeler les défis de demain.

La journée internationale de la femme 2022, s’inscrit sous le thème « L’égalité aujourd’hui pour un avenir durable ».

 

 

Pour aller plus loin :

 

Crédits photos

Photo by Prince Akachi on Unsplash
Photo by Marcos Paulo Prado on Unsplash
Photo by Gabriel Silvério on Unsplash
Photo by Rachel McDermott on Unsplash

Anne-Laure Gras

Anne-Laure Gras

Directrice communication & digital @Personnalité