Articles

Un leadership au féminin ?

publié le

Personnalité leadership féminin Un leadership au féminin ? interviews articles

Interview de Priscillia Ganga

La Loi Coppé-Zimmerman, obligeant les grandes entreprises et ETI à compter au sein de leur conseil d’administration au moins 40% de femmes, a relancé les débats et questionnements au sujet de la gouvernance au féminin. Aussi, la formule « leadership au féminin » s’invite aujourd’hui partout et dans de nombreux programmes de formation professionnelle, promettant d’aider les femmes à développer leurs compétences managériales et leurs force de leadership.

Cependant, si la formule est belle, que nous dit-elle ? Y a-t-il un leadership qui serait naturellement et exclusivement féminin ? Comment les femmes peuvent-elles se distinguer dans leurs fonctions managériales et dans des postes à haute responsabilité ? Mais aussi, comment expliquer que certaines femmes se débrouillent très bien dans ces domaines, tandis que d’autres non ? Des formations professionnelles dédiées peuvent-elles changer la donne pour les femmes ?

Lire la suite

Du non verbal en politique

publié le

Capture Du non verbal en politique  decryptages articles

          Le Figaro a publié la semaine dernière une étude dont l’objectif était de mesurer le rôle et l’impact de la « communication non verbale » des politiques dans la perception que s’en forme le public, les opinions qu’il s’en forgent et, in fine, le processus de décision de ces récepteurs jusque dans l’isoloir[1].

Quel enseignement tirer de cette démarche et dans quelle mesure est-elle féconde pour penser de nouveaux protocoles d’observation de la communication non verbale ?

Lire la suite

Primaire de la gauche : les gestes des candidats en disent beaucoup plus que leurs discours

publié le

6590382 debat 1000x625 Primaire de la gauche : les gestes des candidats en disent beaucoup plus que leurs discours articles

Lors des débats de la primaire de la gauche, il y a, d’une part, ce que les candidats ont dit et de l’autre, ce qu’ils ont montré. Pour mieux comprendre leurs messages, notre Directeur Pédagogique Laurent Philibert va décrypter leurs postures, leurs gestes et leur comportement. Lire la suite

Les 10 soft skills indispensables en 2020

publié le

1098769 managers osez les sujets qui font du bien 126149 1 660x440p Les 10 soft skills indispensables en 2020 articles

A l’ère du numérique, les compétences techniques sont importantes dans le cadre professionnel, mais demeurent insuffisantes si elles ne sont pas complétées par des compétences comportementales appelées « soft skills ». Lire la suite

Comment rendre votre e-mail plus efficace

publié le

205672 dirigeants votre productivite depend de votre sante web tete 021572987468 Comment rendre votre e mail plus efficace articles

L’e-mail véhicule votre professionnalisme, il est donc plus que nécessaire accorder du soin à sa rédaction pour faire « bonne impression ». Rédiger soigneusement ses e-mails permet de gagner en efficacité, de communiquer plus clairement. Lire la suite

Entreprises : faut-il investir dans la créativité ?

publié le

39260bb Entreprises : faut il investir dans la créativité ? articles

Et si la clef de succès des entreprises tenait à leur investissement dans la créativité ? C’est en tout cas ce que révèle l’étude récemment menée par la société « Adobe » (octobre 2016). D’après les répondants, le succès de l’entreprise dépend des mesures qui sont mises en oeuvre en faveur de la « créativité » et ce à tous les niveaux de l’organisation. Lire la suite

Comment apprivoiser les 7 nains lors de vos présentations

publié le
c66otZnSdri67kR7ps92kRX849o Comment apprivoiser les 7 nains lors de vos présentations articles

 

Lorsque vous prenez la parole en public, vous vous retrouvez face à auditeurs ayant des profils différents : des simplets, des grincheux, des profs, etc. Pour que votre présentation débute et finisse comme un compte de fée, il vous faut les identifier et savoir les gérer. Voici les conseils de Laurent Philibert, directeur pédagogique de Personnalité Lire la suite

Faites le show avec vos slides pour réussir vos prises de parole !

publié le

CZVSFXFWcAEC 9u Faites le show avec vos slides pour réussir vos prises de parole ! articles

Ce que vous projetez sur Powerpoint, Prezzi ou Keynote pour votre présentation doit s’apparenter à des panneaux de signalisation. Votre support de communication doit améliorer la transmission du message et non pas remplacer votre présence. Voici les conseils de Laurent Philibert (directeur pédagogique de Personnalité). Lire la suite

Votre mission : réussir votre prise de parole !

publié le

skyfall db5 and daniel craig resized Votre mission : réussir votre prise de parole ! articles

Pour réussir votre prise de parole en public, embarquez votre public en lui racontant une histoire passionnante avec : un héros, une mission, un méchant, et le décor adéquat. Inspirez-vous de l’agent 007 et des conseils de Laurent Philibert, directeur pédagogie de Personnalité. Lire la suite

Réussir sa prise de parole : la bonne gestuelle pour convaincre

publié le

Image Réussir sa prise de parole : la bonne gestuelle pour convaincre  articles

Pour réussir vos prises de paroles en public souriez, regardez vos interlocuteurs dans les yeux, faites de grands gestes mais aussi des petits, et surtout ne vous grattez pas le nez ! Voici les 5 conseils de Laurent Philibert (Directeur Pédagogique de Personnalité).
Lire la suite

#612Rencontres : l’usage des médias sociaux par les professionnels

publié le

4996216 6 34df 2016 09 12 7d930a5 21927 1b61cxl c9203b2088516dbc84f07ac7f3b4f248 #612Rencontres : lusage des médias sociaux par les professionnels  articles

Le  livre blanc : « 612 rencontres sur les réseaux sociaux » élaboré par Alban Jarry (@Alban_Jarry) analyse la puissance des médias numériques. Il montre comment les professionnels utilisent les réseaux sociaux numériques dans le cadre de leurs missions. Lire la suite

Comment développer son réseau professionnel ?

publié le

1793117 bonnes feuilles community management federer des communautes sur les medias sociaux Comment développer son réseau professionnel ? articles

Dans une interview accordée à CNN, Reid Hoffman, co-fondateur du réseau social LinkedIn revient sur quelques conseils pratiques qui lui ont permis de construire son réseau professionnel et de booster sa carrière. Lire la suite

Baromètre APEC/ANDRH 2016 : Le marché de l’emploi est stable pour la fonction RH

publié le

Fotolia 33756372 XXL2 Baromètre APEC/ANDRH 2016 : Le marché de lemploi est stable pour la fonction RH articles

Dans le cadre de leur partenariat, l’ANDRH et l’Apec ont publié une étude intitulée « le Baromètre du 1er semestre 2016 » qui porte sur le marché de l’emploi des cadres RH. L’étude montre d’abord, que le marché de l’emploi est stable pour les RH; elle montre ensuite, que le recrutement des cadres RH est jugé plus simple par rapport aux autres fonctions.

Lire la suite

10 citations de leaders sur l’égalité des sexes

publié le

egalite homme femme hommes femmes professionnelle remuneration 5466370 10 citations de leaders sur légalité des sexes articles

La publication du Global Gender Gap 2015 report, qui mesure l’état de l’égalité entre les hommes et les femmes dans 145 pays, a été l’occasion pour le site weforum de rappeler quelques éléments fondamentaux sous formes de citations, des citations qui proviennent de leaders représentant différentes organisations prestigieuses et qui insistent sur l’importance des femmes dans tous les aspects de la vie socio-économique, qu’il nous a semblé important de diffuser.

Lire la suite

Le message au service de l’affirmation du leadership

publié le

 Le message au service de l’affirmation du leadership articles

Une forte personnalité suffit-elle à caractériser un « bon » leader ? Non. Si l’on suit la théorie de l’identité sociale du leadership, selon laquelle, l’accent doit plutôt être mis sur l’impact du (des) message(s) transmis par le leader au groupe auquel il se réfère.

Lire la suite

Comment les Français aiment-ils être managés ?

publié le

AAEAAQAAAAAAAALzAAAAJDE4MDMxMDQ2LWEyY2YtNDYxMy1iNmQ3LTEyMWMzMDJhYzRhNA Comment les Français aiment ils être managés ?  articles

La plateforme de recrutement Qapa.fr a mené récemment une étude qui fait le point sur la relation qu’entretiennent les Français avec leurs supérieurs hiérarchiques. Lire la suite

A quoi un leader reconnaît-il un « bon leader » ?

publié le

leaders A quoi un leader reconnaît il un bon leader ? articles

Selon une étude récente menée par Sunnie Giles (chercheuse/consultante en Leadership) auprès de 95 leaders de 15 pays différents, ceux-ci considèrent qu’un bon leader est d’abord celui qui possède des valeurs éthiques et  morales élevées. Cette étude publiée dans la Harvard Business Review a permis de classer ce que, ces 95 leaders, considèrent comme les 10 compétences-clé d’un « bon leader ».

Lire la suite

Deux réponses qu’un communiquant doit apporter à son auditoire !

publié le

amy cuddy 1024x768 Deux réponses quun communiquant doit apporter à son auditoire ! articles

C’est seulement après quelques secondes qu’un orateur est littéralement évalué par son auditoire. Amy Cuddy, professeur à la Harvard Business School, précise les deux questions auxquelles, pour son évaluation, l’auditoire cherche une réponse immédiate. Lire la suite

Comment devenir un bon orateur ?

publié le

Image6 Comment devenir un bon orateur ?  articles

Prendre la parole en public, n’est jamais une tâche facile . Heureusement, il existe quatre astuces qui vous permettront de briller lors de vos prises de parole. Lire la suite

Comment les journalistes utilisent les réseaux sociaux ?

publié le

4554366 3 ba7f la pratique du reverse mentoring faisant de afcbfe786321f89ef59e74fe27511016 Comment les journalistes utilisent les réseaux sociaux ? articles  

L’étude menée par Cision France (2015) auprès de 240 journalistes français, montre que 91 % d’entre eux utilisent les réseaux sociaux dans le cadre de leur  travail. Lire la suite

Détectez le mensonge au-delà des mots

publié le

1696600 manager sans menager Détectez le mensonge au delà des mots articles

Que faut-il écouter  lorsque l’on nous parle? Faut-il se limiter au sens du message, ou faut-il aller plus loin, c’est-à-dire s’intéresser à ce qui se cache derrière les mots, voir de plus près le messager. La voix, les gestes, la posture, le visage en disent long sur le message et … sur le mensonge.

Lire la suite

3 astuces pour réussir son face à face lors d’un entretien de recrutement

publié le

1941241 les questions que vous posez 3 astuces pour réussir son face à face lors d’un entretien de recrutement articles

Si vous avez été sélectionné pour un entretien d’embauche, cela signifie que votre présentation à distance (CV) a été appréciée et que vous avez passé avec succès la première étape, vous devez maintenant vous préparer à l’étape ultime : le face à face ! Voici 3 astuces pour vous aider à réussir : Lire la suite

Gestion du temps : le manager vs le créatif

publié le

1299894 parler vite Gestion du temps : le manager vs le créatif  articles

Un salarié de google propose deux modèles pour gérer son temps : celui du manager, et celui du créatif.

Lire la suite

Livre blanc : comment réussir ses prises de parole en public

publié le

LIVRE BLANC PERSONNALITE image2 Livre blanc : comment réussir ses prises de parole en public  articles

 

Extrait du livre : « De Démosthène à Steve Jobs, l’art oratoire est une discipline, bien plus qu’un talent, et, comme toute discipline – sportive, intellectuelle ou artistique -, l’art oratoire doit se pratiquer dans le strict…

Lire la suite

Les femmes dirigeantes s’engagent de plus en plus dans le monde de l’entreprise !

publié le

 Les femmes dirigeantes s’engagent de plus en plus dans le monde de lentreprise ! articles

Une étude menée par KPMG (juin 2015) sur l’univers des femmes dirigeantes et sur la mixité en entreprise, montre que les femmes dirigeantes s’engagent davantage sur l’aménagement du temps de travail entre femmes et hommes et sur la promotion de la mixité dans les postes à responsabilités. Lire la suite

9 prises de parole qui ont marqué la COP21

publié le

La COP21 bat son plein depuis plus d’une semaine au Bourget. Cette événement historique est l’occasion pour de nombreux dirigeants de marquer leur empreinte.

1019910762 9 prises de parole qui ont marqué la COP21 articles

Voici 9 prises de paroles qui ont marqué l’événement !

5 idées reçues (mais à oublier) avant de prendre la parole en public

publié le

n MAN PRESENTATION large570 5 idées reçues (mais à oublier) avant de prendre la parole en public articles

Boule au ventre, sudation, gorge sèche, rythme cardiaque qui s’emballe… Autant de manifestations du stress qui vous gagne (peut-être) avant une prise de parole en public. Vous pensez qu’il s’agit là d’un obstacle insurmontable? Vous pensez que cela suffit à vous empêcher d’être un bon orateur? Si tel est le cas… vous vous trompez!

Lire la suite

Leadership au féminin : qui sont les dirigeantes d’entreprise ?

publié le

Enactus 132 1024x682 Leadership au féminin : qui sont les dirigeantes dentreprise ? articles

Le mercredi 7 octobre 2015 a eu lieu la 4 ème Journée Nationale des Femmes Entrepreneures, à l’initiative du Salon des micro-entreprises (#SalonSME). L’occasion de se pencher sur le portrait de ces femmes dirigeantes : qui sont-elles ? Comment le sont-elles devenues ?  Quelles types d’entreprises dirigent-elles? Quelles sont leurs motivations, leurs obstacles et leur environnement ?

Lire la suite

Vos « likes » en disent long sur votre personnalité

publié le — Dossier

 

facebook1 1024x512 Vos likes en disent long sur votre personnalité  articles Michal Kosinski a développé, lorsqu’il était chercheur à l’Université de Cambridge, un outil nommé « Apply Special Sauce ». Cet outil permet de dresser le profil psycho-démographique des utilisateurs Facebook en fonction de leurs « likes ».

Lire la suite

Prise de parole en public : sourire factice et sourire authentique

publié le

10027642 7e exercice forcer sa bonne humeur Prise de parole en public : sourire factice et sourire authentique  articles  

Etre un « bon communicant », c’est d’abord savoir construire un pont de communication solide avec son (ou ses) interlocuteur(s) ; le sourire étant un « matériau » essentiel à la construction de ce pont. Mais il y a sourire et sourire… Lire la suite

Prise de parole en public : pour convaincre, ayez confiance en vous !

publié le

10036327 7 activites et comportements qui vous rendront plus heureux Prise de parole en public : pour convaincre, ayez confiance en vous ! articles

Les études menées par le professeur Bryan L. Bonner de l’Université de l’Utah (1), montrent que les gens ont tendance à faire confiance à la personne qui semble avoir le plus confiance en elle. 

Lire la suite

La transformation numérique vue par les salariés

publié le

INFOGRAPHIE EDENRED 2 FR 150DPICUTED Copie 21 La transformation numérique vue par les salariés articles

 

La dixième édition du baromètre Edenred-Ipsos sur le bien-être et la motivation des salariés européens a été menée cette année auprès de 13 600 salariés dans 14 pays, avec un éclairage particulier sur la transformation numérique.

Lire la suite

Débat contradictoire : posez la question du « comment » pour assouplir le point de vue de votre interlocuteur

publié le

0e12d653a556028c0d0a0be89c9abcc8 Débat contradictoire : posez la question du « comment » pour assouplir le point de vue de votre interlocuteur articles

Une étude menée par le professeur Philip Fernbach de  Leeds School of Business de l’Université du Colorado, montre que les personnes qui ont un point de vue politique extrême sur des sujets complexes, en savent généralement beaucoup moins que ce qu’elles pensent. Leur poser la question du « comment » ou lieu de celle du « pourquoi », permet de leur faire prendre conscience du décalage existant entre ce qu’elles croient savoir et ce qu’elles savent réellement.

Lire la suite

La réforme de la formation professionnelle : les priorités des RH pour 2016

publié le

Un an après la promulgation de la lois du 5  mars 2014, Place de la Formation a mené une enquête auprès des décideurs RH pour connaitre leur perception de la réforme et leurs priorités pour 2016.

Enactus 88 La réforme de la formation professionnelle : les priorités des RH pour 2016 articles

Lire la suite

Prise de parole en public : les personnes réservées peuvent être de très bonnes communicantes

publié le

marketing interne Prise de parole en public : les personnes réservées peuvent être de très bonnes communicantes articles

74% des gens ont peur de parler en public selon la scientifique biologiste et chimiste Michelle Dickinson de l’Université d’Auckland en Nouvelle-Zélande, et  pour les personnes  les plus réservées, parler en public peut même paraître d’une difficulté  insurmontable. Lire la suite

5 astuces pour réussir vos présentations orales

publié le
n PRESENTATION large570 5 astuces pour réussir vos présentations orales articles

Une bonne présentation, c’est bien plus qu’un simple discours! Voici quelques astuces pour réussir vos présentations.

Leadership au féminin : les femmes ne représentent qu’un tiers des dirigeants d’entreprises

publié le

body language job interview 600x273 Leadership au féminin : les femmes ne représentent quun tiers des dirigeants dentreprises articles

Selon une étude publiée par l’Insee (juillet 2015), les femmes sont largement minoritaires parmi les dirigeants d’entreprises et les indépendants, elles ne représentent qu’un tiers et gagnent beaucoup moins que leurs homologues masculins.

Lire la suite

Obama en Afrique : un bel exemple de discours de proximité !

publié le

4703366 7 deed barck obama lors de son discours au siege de 85844101833d3cdb1cb123f20f216aea Obama en Afrique : un bel exemple de discours de proximité ! articles

Barack Obama a délivré récemment un discours historique devant 5000 spéctateurs. Historique, car c’est le premier président Américain à s’être exprimé devant l’Union Africaine, au terme d’un voyage en Éthiopie. Lors de ce discours, et à son habitude, il a su se rapprocher - avec virtuosité – de son public.

Lire la suite

Formation professionnelle : la réforme peine à se mettre en place

publié le

Illustration par le Compte Personnel de Formation 6 mois après son lancement !

Personnalite Photo 2 1024x680 Formation professionnelle : la réforme peine à se mettre en place articles

Lire la suite

Femmes dirigeantes d’entreprise: où en est-on à la mi-2015?

publié le

Bien que la direction d’entreprise ne soit plus en France l’apanage des hommes, la présence des femmes au sommet de la pyramide reste encore minoritaire. Elles ne dirigent que 14% des entreprises, selon une étude menée en juin 2015 par l’institut CSA pour le cabinet KPMG.

Image001 Femmes dirigeantes dentreprise: où en est on à la mi 2015? articles

Lire la suite

Pour bien vous exprimer, asseyez-vous convenablement !

publié le

La posture assise est la principale position de nos prises de paroles, elle détermine en grande partie le langage non verbal que nous sommes prêt à présenter pour conférer force et conviction à nos propos. Elle en dit, de ce fait, beaucoup sur notre personnalité.

sasseoir au travail Pour bien vous exprimer, asseyez vous convenablement ! articles

Lire la suite

Le média training à l’ère numérique

publié le

Image111 Le média training à l’ère numérique articles

La relation media est une composante essentielle d’une stratégie de communication corporate maîtrisée. Elle suppose, pour le porte-parole régulier ou occasionnel de l’entreprise, de maîtriser tout aussi bien les aspects medias proprement dits - paysage médiatique bouleversé par la révolution numérique, mode de fonctionnement des journalistes –  que  les techniques de la communication interpersonnelle, afin d’incarner et de faire passer  son message.

Lire la suite

La formation, principal levier de développement des talents

publié le

Gestion Talents La formation, principal levier de développement des talents  articles

Selon une étude menée par l’ANDRH, Féfaur et Cornerstone OnDemand [1] sur la gestion des talents dans les entreprises françaises, la formation professionnelle apparaît comme le principal moyen de développement des talents.

Lire la suite

Les trois dimensions de l’art de convaincre

publié le

Image2 Les trois dimensions de l’art de convaincre  articles

Pourquoi certains individus sont-ils capables de retenir l’attention, de susciter l’intérêt, voire de convaincre lors d’une prise de parole en public ? En ce qui suit, Aristote nous propose quelques pistes de réponses.

Lire la suite

Le marché de l’emploi se stabilise pour les cadres RH

publié le

1941193 votre regard face au jury Le marché de lemploi se stabilise pour les cadres RH  articles

Selon le baromètre semestriel établi par l’ANDRH (Association nationale des Directeurs de ressources humaines) et l’Apec, le marché de l’emploi des cadres RH devrait connaître une certaine stabilité en 2015.

Lire la suite

Les patrons des grands groupes de plus en plus présents sur le web social

publié le

Personnalite Photo 3 300x199 Les patrons des grands groupes de plus en plus présents sur le web social  articles

Evoluant dans un monde numérique hyper-connecté, les patrons des plus grands groupes internationaux sont de plus en plus « social »  sur le Web.

Lire la suite

4 clés de compréhension de la « génération Y »

publié le

 

Génération Y Copie 4 clés de compréhension de la génération Y  articles

La génération Y – natifs des années 80 ou 90 – a développé, notamment grâce aux NTIC un certain nombre de spécificités par rapport à la génération X . Lire la suite

5 secrets de communication des grands leaders

publié le

Les grands leaders sont de grands communicants, parce qu’ils ont cette capacité à se connecter émotionnellement à leur public! Mais comment s’y prennent-ils ? Voici 5 de leurs secrets :

    18037 5 secrets de communication des grands leaders articles

     Lire la suite

Obama ou le discours à l’américaine !

publié le

Obama Obama ou le discours à laméricaine ! articles

Lors du traditionnel dîner de l’Association des correspondants de la Maison-Blanche (un évènement hautement prisé, rassemblant quelque 3000 célébrités de la politique, du cinéma et de la presse), le président Barack Obama a délivré un discours pour le moins original.

Lire la suite

Les PME utilisent très peu leur budget formation

publié le

10433788 713308232065922 6187446549291094468 n Les PME utilisent très peu leur budget formation  articles

Selon la DARES (Ministère du travail) , les PME  de plus de 10 salariés utilisent très peu leur budget formation pour les besoins de leurs salariés. Lire la suite

Storytelling : le cerveau aime qu’on lui raconte des histoires

publié le

61845 1395997207 cerveau entrepreneur Storytelling : le cerveau aime quon lui raconte des histoires articles

Les histoires produisent dans le cerveau humain des hormones de « stress » et d’« empathie ». En misant sur le Storytelling, les orateurs parviennent à transporter leur public et conserver l’attention des foules.

Lire la suite

La reconnaissance pour une meilleure qualité de vie au travail

publié le

1393460882 how increase productivity motivation engagement top employees La reconnaissance pour une meilleure qualité de vie au travail articles

Selon une étude menée par Deloitte et Cadremploi (avril 2015), la reconnaissance arrive en tête des facteurs qui concourent à la création d’une bonne qualité de vie au travail, alors que la surcharge de travail est identifiée comme principale source de stress.

Lire la suite

La formation arrive en tête des priorités pour les RH

publié le

Selon une enquête [1] menée par RegionsJob, 86% des professionnels RH estiment que la formation interne et le compte personnel de formation (CPF) sont des dossiers prioritaires pour l’année 2015 !

Enjeux RH La formation arrive en tête des priorités pour les RH  articles

Lire la suite

Pendant les réunions, les cadres décrochent au bout de 52 minutes

publié le

 

Réunion Pendant les réunions, les cadres décrochent au bout de 52 minutes articles

Selon un sondage Ifop [1] publié le 24 mars 2015, l’attention des cadres en réunion commence à diminuer au-delà de 52 minutes. Lire la suite

Que dit votre poignée de main sur votre personnalité ?

publié le

 

1299900 serrer fermement la main Que dit votre poignée de main sur votre personnalité ?  articles

Nous serrons quotidiennement la main aux gens que nous rencontrons et nous avons, sans doute, tous déjà rencontré des personnes serrant la main avec mollesse et d’autres qui, au contraire,  font  preuve de force, allant parfois jusqu’à broyer la nôtre. Mais, que dit ce geste du quotidien sur notre personnalité ?

Lire la suite

Pour réussir vos prises de parole, structurez votre message

publié le

Pour réussir ses prises de parole, il n’est pas suffisant de s’en tenir uniquement à la qualité du langage utilisé ou à la façon dont le message est incarné, encore faut-il que le discours intéresse le public : « parlez-moi de moi ». La capacité d’identification au discours est la qualité essentielle pour embarquer une audience.

17427 Pour réussir vos prises de parole, structurez votre message  articles

Prix Nobel de la paix : un discours dédié à l’éducation

publié le

Malala Quote 10.10 Twitter Prix Nobel de la paix : un discours dédié à l’éducation articles

Âgée de seulement 17 ans, Malala est devenue la plus jeune lauréate de l’histoire du Nobel. Elle doit cette réussite  à un engagement sans relâche pour le droit des enfants et en particulier des filles à l’éducation. Lire la suite

L’efficacité professionnelle et le développement personnel arrivent en troisième position des formations les plus demandées

publié le

1300106 20 gestes pour asseoir son autorite Lefficacité professionnelle et le développement personnel arrivent en troisième position des formations les plus demandées  articles

Dans cette vidéo, Jean-Paul Chapel revient sur les formations les plus demandées. Lire la suite

Pour attirer et retenir l’attention, soyez proche de votre public !

publié le

3a919e5 Pour attirer et retenir l’attention, soyez proche de votre public ! articles

Lors de son discours de prix Nobel, à Stockholm, Patrick Modiano s’est adressé à une assemblée majoritairement composée de Suédois en faisant référence et en lui parlant de personnalités… suédoises ! Ce faisant, il a appliqué une loi bien connue des journalistes : la loi de proximité. Lire la suite

Principales nouveautés de la réforme de la formation professionnelle

publié le

Réforme formation Principales nouveautés de la réforme de la formation professionnelle articles

Depuis le 1 janvier 2015, le paysage de la formation professionnelle est bouleversé par la réforme issue de l’accord national interprofessionnel. Voici le point sur les principales mesures pour les salariés et les employeurs. Lire la suite

LinkedIn ou la mutation de la communication entre professionnels

publié le

10494415 727443640652381 8073781430016912668 o LinkedIn ou la mutation de la communication entre professionnels articles

Tous les spécialistes du web 2.0 s’accordent à dire que les médias sociaux ont radicalement changé la façon avec laquelle de plus en plus d’individus communiquent, se socialisent, travaillent et existent.  Dans cette logique, les usagers qui s’exposent sur LinkedIn contribuent à des échanges plus riches, plus argumentés ; ils s’invitent dans le quotidien de différentes entreprises et de plusieurs millions de professionnels dans le monde.

Lire la suite

Leadership au féminin : vers l’extinction du tokenism ? Lorsque les femmes s’imposent dans l’entreprise !

publié le

Nouvelle image 28 300x101 Leadership au féminin : vers l’extinction du tokenism ? Lorsque les femmes s’imposent dans l’entreprise ! articles

Les femmes françaises accèdent enfin, de plus en plus massivement, aux plus hauts postes de responsabilité au sein des grandes entreprises et sont de plus en plus nombreuses à créer leur propre entreprise. Le dernier rapport du Forum Economique Mondial, présenté à Davos l’année dernière, montre que la France progresse en matière d’égalité femmes-hommes dans les secteurs de l’économie, de la politique, de la santé et de l’éducation. En 2014, la France est passée de la 45ème place à la 16ème place dans ce classement qui compte 142 pays.

Lire la suite

Bilan 2014 sur la diversité dans le monde professionnel

publié le

gerer diversite l egalite professionnelle Bilan 2014 sur la diversité dans le monde professionnel  articles

Dans le cadre des travaux de sa commission « Richesse des Diversités », le MEDEF a publié les résultats d’un baromètre de la perception, par les salariés et par les dirigeants, de la réalité de l’égalité des chances en entreprise.

Cette étude, reconduite en 2014 pour la 3ème année consécutive, permet de rendre compte de l’efficacité perçue des politiques menées en matière de diversité ainsi que des priorités d’engagement souhaitées par les salariés du secteur privé en France.

Lire la suite

Des prises de paroles qui ont marqué l’année 2014

publié le

Toute l’équipe Personnalité vous souhaite une bonne année 2015 pleine d’apprentissage.

Nouvelle image 171 Des prises de paroles qui ont marqué lannée 2014 articles

5 prises de paroles impactantes

publié le

TED Talks propose régulièrement des prises de parole en public sur des sujets variés. Nous en avons sélectionné  5  pour vous :

1- Amy Cuddy (Professeur en Psychologie Sociale à Harvard Business School)

La psychologue sociale et spécialiste de la communication interpersonnelle Amy Cuddy montre dans sa vidéo comment notre langage corporel affecte la façon dont les autres nous perçoivent et comment il peut changer la façon dont nous nous voyons. Elle montre l’impact d’une « posture en extension » sur nos chances de succès.
Lire la suite

Les salariés, porte-paroles de l’entreprise sur les médias sociaux

publié le

Aujourd’hui, les médias sociaux occupent une place de plus en plus importante dans le monde professionnel. Désormais,  les entreprises doivent se préoccuper sérieusement de la prise de parole numérique de  leurs salariés.

etapes gestion crise reseaux sociaux Les salariés, porte paroles de l’entreprise sur les médias sociaux articles

Lire la suite

Communication de crise : la parole est d’or !

publié le

2230449 2 poser une question rhetorique qui suscite la reflexion Communication de crise : la parole est dor ! articles

Prendre la parole ne s’improvise pas, surtout dans un contexte de crise. Pourtant, cela s’avère indispensable, notamment pour ne pas qu’un tiers parle à votre place. Aussi, parce que les erreurs de com’ peuvent être fatales et que les risques sont de plus en plus nombreux, les entreprises ont souvent recours à des spécialistes pour mettre en œuvre les bonnes stratégies.

Lire la suite

La transformation du métier RH à l’heure des réseaux sociaux professionnels

publié le

linkedin network 1940x1122 1024x592 La transformation du métier RH à l’heure des réseaux sociaux professionnels articles

L’étude menée récemment (septembre 2014) par LinkedIn et CSA sur la transformation du métier RH à l’heure des réseaux sociaux professionnels montre l’importante évolution de  la fonction RH au cours de ces dix dernières années. En effet, la fonction RH est devenue un partenaire stratégique du top management ayant un impact important sur la performance économique (88% des questionnés l’affirment).

Lire la suite

Affirmation du leadership et développement des talents pour de meilleurs résultats financiers

publié le

La 8 ème édition du rapport Creating People Advantage réalisée par le Boston Consulting Group (BCG) en partenariat avec la World Federation of People (WFPMA), explore les tendances clés de la gestion des RH. Le rapport met en avant, l’importance grandissante de la fonction RH qui devient, dans un environnement d’affaires changeant, un partenaire stratégique du top management

CPA exh 01 inline tcm80 177741 Affirmation du leadership et développement des talents pour de meilleurs résultats financiers articles

Lire la suite

La « voix » du leadership

publié le

Selon une étude, à l’instar du regard, des gestes et de la posture, la voix constitue un atout considérable pour gagner en charisme et en leadership.

 micro La voix du leadership articles

Lire la suite

La communication non verbale a-t-elle un impact sur nos émotions ?

publié le

Lorsque l’on communique, il est essentiel que la posture physique et l’expression orale soient en adéquation avec les mots prononcés.

« La forme, c’est le fond qui remonte à la surface » aimait à dire Victor Hugo. C’est pourquoi, au-delà des mots prononcés, il est essentiel que la posture physique et l’expression orale du communicant soient en parfaite congruence avec ceux-ci. C’est cette cohérence totale entre le mot, la voix et le geste qui confère à l’orateur un véritable pouvoir de conviction, c’est-à-dire la capacité d’accrocher l’attention du public et de l’influencer.

proxy 1 La communication non verbale a t elle un impact sur nos émotions ? articles

Lire la suite

Porte-parole d’entreprise : quand les opérationnels prennent la parole

publié le

Au-delà des experts en communication, qui peuplent les services éponymes, les entreprises ont un besoin croissant de collaborateurs de terrain, capables de s’exprimer sur des sujets intéressants les médias ou les publics stratégiques.

16679 Porte parole d’entreprise : quand les opérationnels prennent la parole articles

Lire la suite

Bonne ambiance au travail, première motivation des salariés français

publié le

Plusieurs facteurs entrent en compte lorsqu’il s’agit de motiver ses salariés, parmi eux l’ambiance au travail . En effet, selon les résultats d’une étude réalisée auprès de 1002 salariés par l’institut OpinionWay pour Monster (2014), plus de 40% des Français pourraient changer d’emploi à cause d’une mauvaise ambiance de travail, 25% d’entre eux envisageraient de le faire à cause d’un conflit avec un supérieur et 18% en raison de collègues insupportables.

slide 341183 3516600 free Bonne ambiance au travail, première motivation des salariés français  articles

Lire la suite

Le non-verbal au service de la fonction commerciale

publié le


rz 414 262 l image 788 shutterstock 128748086NTC Le non verbal au service de la fonction commerciale articles

Au-delà du verbal, on parle également qu’on le veuille ou non avec nos mains, avec notre regard, avec notre corps et avec nos silences ; c’est la forme que prend notre message. 80% de notre communication interpersonnelle relève du non verbal, d’où l’importance d’adopter la bonne attitude dans un cadre purement commercial. Un langage corporel maîtrisé renforce les propos et donne du poids à l’argumentaire le rendant plus convaincant. Lire la suite

Conférences TED – 4 conseils pour des présentations en HD

publié le

Les conférences TED (Technology, Entertainment and Design), sont une série internationale de conférences très célèbres couvrant un large éventail de sujets (tel que le sport, la science, l’art, la politique, l’architecture, la musique et plusieurs autres domaines). Elles s’adressent donc à un public très large.Chris Anderson, administrateur de la série de conférences TED, a livré dans le numéro de Juin 2013 de la Harvard Business Review, quelques conseils intéressants issus de ses propres expériences pour aider les orateurs à réussir dans leurs prises de parole en public.

Ted Talks Conférences TED – 4 conseils pour des présentations en HD   articles

Lire la suite

Le « salarié caméléon », un profil très convoité

publié le

EY revolution des metiers infographic 12 Le « salarié caméléon », un profil très convoité  articles

 

Ernst and Young (EY) en partenariat avec  LinkedIn et CSA ont récemment publié une étude sur le profil du salarié idéal. Cette étude  met en évidence l’évolution du travail et ses implications sur l’entreprise, elle cerne les compétences les plus attendues du côté des salariés.

Pour Jean-Pierre Letartre (Président d’EY- France), les entreprises doivent repenser leur organisation et garantir une cohérence entre les besoins en termes de management et la définition du rôle de chaque salarié et les compétences qu’il doit procéder.

Lire la suite

Pepper, le robot communicateur

publié le

Afin de développer les services d’aides à la personnes, des scientifiques ont récemment conçu  un robot capable de comprendre et d’exprimer des émotions. Élaboré conjointement par Aldebaran Robotics et l’opérateur téléphonique japonais SoftBank, Pepper est le nouveau protégé de la robotique humanoïde pouvant communiquer et interagir avec les humains.

pepper Pepper, le robot communicateur  articles

Lire la suite

Formation professionnelle: sept nouveaux décrets et arrêtés

publié le

7 nouveaux textes relatifs à la formation professionnelle ont été publiés au Journal officiel (loi n°2014-288) :

Fotolia 39806982 XS Formation professionnelle: sept nouveaux décrets et arrêtés  articles Lire la suite

5 conseils pour séduire en politique

publié le

« Au commencement était le Verbe » ! Pour l’homme politique, cette parole d’évangile est avérée puisque c’est ce magistère du verbe, de la transmission orale de ses valeurs, de ses idées, qui forgera sa crédibilité au long cours et cela dès son entrée dans la carrière.Mais au-delà du verbe, au-delà des mots, c’est surtout la façon de l’incarner qui fera la différence. La maîtrise de sa communication non verbale (expressions faciales, placement et timbre de la voix,  gestuelle…) est l’un des facteurs de réussite.

16215 5 conseils pour séduire en politique articles

Lire la suite

L’innovation par la formation et le recrutement

publié le

06bd823 L’innovation par la formation et le recrutement articles

Une étude réalisée par l’IFOP en 2013 pour Grenoble Ecole de Management montre que la formation développe les compétences et favorise l’innovation au sein des entreprises. 87 % des dirigeants interrogés considèrent que la formation est le meilleur moyen pour favoriser l’innovation. Lire la suite

Prise de parole en public : développez votre capital sympathie

publié le

Les compétences techniques du dirigeant représentent certes une véritable valeur ajoutée pour l’entreprise, mais c’est surtout son style de management et sa façon de communiquer qui vont mobiliser et motiver ses collaborateurs, les poussant à donner le meilleur d’eux-mêmes au profit de l’entreprise.

Par une communication convaincante et percutante, le dirigeant va renforcer l’implication et la confiance et développer l’esprit d’équipe et d’entreprise.


16137 Prise de parole en public : développez votre capital sympathie articles

Lire la suite

La communication du dirigeant : une combinaison entre le « on » et le « off » line

publié le

1028616 la communication du dirigeant une combinaison entre le on et le off line 106850 1 La communication du dirigeant : une combinaison entre le on et le off line articles

À l’ère des « huit révolutions digitales qui vont transformer l’entreprise (*) », il devient difficile de séparer le « on » et le « off » line. La communication du dirigeant, au même titre que celle du journaliste, du chargé de communication ou de l’attaché de presse, a radicalement évolué vers le terrain numérique.

Lire la suite

Lors de vos présentations, repérez les sept nains

publié le

image  Personnalité1 Lors de vos présentations, repérez les sept nains  articles
Lire la suite

Les fonctions de la communication non verbale

publié le

La communication non-verbale (le langage du corps) repose essentiellement sur des gestes, des attitudes, des mimiques. Les travaux d’Ekman et Friesen, de Von Cranach et d’Abric* nous montrent qu’elle remplit trois fonctions principales.

AAEAAQAAAAAAAAODAAAAJGZiNGY4MTE4LWMxYzMtNGM2My1hYmI4LWUzOGM4NGQwYWU4Mg Les fonctions de la communication non verbale articles

Prise de parole en public : la posture de l’orateur

publié le

La posture nous renseigne sur la façon dont l’orateur vit l’interaction à un instant donné. C’est un arrêt sur image qui permet le décryptage des communications non verbales. La posture de l’orateur envoie un flot d’information, elle exprime ce que les mots refusent parfois de dévoiler.

15943 Prise de parole en public : la posture de l’orateur articles

Lire la suite

Qui seront les leaders de demain ?

publié le

Bien que cette question puisse paraître complexe, voire ambiguë, elle demeure cruciale pour toute organisation.

La vie des entreprises s’inscrit dans un contexte économique et financier qui évolue à grande vitesse, tant par l’évolution des technologies de l’information et de la communication que par une concurrence de plus en plus aiguisée et mondiale. Quasiment chaque jour apparaissent de nouvelles exigences, auxquelles les futurs leaders devront s’adapter.

15942 Qui seront les leaders de demain ? articles

Lire la suite

Faire « bonne impression » lors d’une prise de parole en public

publié le

Dès que l’on voit une personne, on se fait (consciemment ou inconsciemment) une première « impression » (1), sur la base de signaux verbaux et non verbaux. A partir de là, on peut penser que nous n’avons qu’une seule chance de faire « bonne » impression. Mais concrètement, ne peut-on pas changer une première impression ? que nous apprennent les études menées par les Chercheurs en sciences humaines à ce sujet ?

1014864 faire bonne impression lors dune prise de parole en public 100304 1 Faire bonne impression lors dune prise de parole en public articles

Lire la suite

Communication interpersonnelle : prendre conscience de ses gestes

publié le

Lorsqu’un leader prend la parole en public (avec ses collaborateurs, clients, fournisseurs et autres parties prenantes), chacun le juge, inconsciemment ou non, et décode à sa manière son message pour en mesurer le degré de sincérité et de conviction.

Tout dirigeant se doit de connaitre les codes implicites et les secrets de ce langage silencieux.

15879 Communication interpersonnelle : prendre conscience de ses gestes articles

Tout dirigeant se doit de connaitre les codes implicites et les secrets de ce langage silencieux.

Lire la suite

Montrer la « voix », un enjeu pour le coaching vocal

publié le

Lors d’une prise de parole en public, votre voix, votre posture et vos gestes sont les premiers éléments qui permettent de retenir l’attention de votre auditoire. Les études comportementales menées par le Professeur Albert Mehrabian, mettant en évidence la règle des « trois V » (verbal – vocal – visuel), démontrent que la dimension vocale d’une communication est un facteur essentiel dans la perception et l’appréciation du message lui-même.

15721 Montrer la « voix », un enjeu pour le coaching vocal articles

Lire la suite

Le dirigeant, un avatar ?

publié le
15534 Le dirigeant, un avatar ? articles
L’une des premières missions du dirigeant est de faire rayonner une image positive de ce qu’il est et de ce qu’il fait au profit de son entreprise, mais aussi, de créer un climat de travail stimulant et d’écarter toute attitude négative pouvant nuire à la cohésion du groupe.Il doit gérer, pour cela, une double identité : l’une est publique (professionnelle) et l’autre est privée (personnelle).

Les leaders motivent des femmes et des hommes, les poussent à se surpasser et à donner le meilleur d’eux-mêmes.  L’une des premières missions du dirigeant est de faire rayonner une image positive de ce qu’il est et de ce qu’il fait au profit de son entreprise,  mais aussi de créer  un climat de travail stimulant et d’écarter toute attitude négative pouvant nuire à la cohésion du groupe. Le leader, pouvant s’appuyer sur des compétences communicationnelles solides, apporte à ses collaborateurs un puissant booster émotionnel, les aidant à s’impliquer au maximum et à être plus performants.

C’est dire, que les compétences communicationnelles et comportementales des dirigeants sont déterminantes en matière de leadership.

Comme dans le film « Avatar » de James Cameron, le leader doit gérer une double identité : l’une est publique (professionnelle) et l’autre est privée (personnelle). La majorité des parties prenantes n’a accès qu’à la personnalité publique, qui peut correspondre ou pas à l’identité privée.
Lorsqu’on observe de près la communication on et off-line de certains grands leaders du monde économique, d’aujourd’hui ou d’hier, comme Xavier Niel (Free) , Richard Branson (Virgin), Jack Welch (General Electric), Steve Jobs (Apple)… on se pose rapidement la question de savoir si ce sont réellement ces personnes qui communiquent où simplement une image bien calculée de ce qu’ils ont souhaité projeter au public.
Une chose est sûre, une communication publique ne sera perçue comme sincère, et donc convaincante, qu’à condition qu’elle laisse entrevoir, sans la dévoiler avec impudeur, la personnalité privée du leader et ses valeurs les plus intimes.
La communication du dirigeant devient ainsi une composante stratégique de son métier. Elle a une influence majeure sur l’image de marque des produits et services de son entreprise, sur le moral de ses collaborateurs ou le cours de l’action de sa société. Elle est à la fois subtile et large car elle s’adresse tant à l’interne qu’à l’externe et devient plus large encore avec l’essor des médias sociaux, comme Twitter, Facebook, LinkedIn ou encore YouTube.
Dans le monde professionnel numérisé, qui est le nôtre, le dirigeant devient un tout-communicant !
Oui, il communique en toute circonstance et cela même lorsqu’il refuse de communiquer (l’absence de communication est en soi une communication) ; il s’expose de plus en plus devant les autres (employés, partenaires, fournisseurs, clients, actionnaires …) avec son avatar on et off-line ; cette exposition doit correspondre aux valeurs défendues par son entreprise, car il est l’image et la réputation de ce qu’il représente.

Par Wassim Mimeche

DSC00856 150x150 Le dirigeant, un avatar ? articles

5 conseils pratiques pour conduire efficacement une réunion

publié le

Une réunion est l’occasion d’échanger, d’informer mais aussi de prendre des décisions, son succès va dépendre de la manière dont elle sera conduite. Voici donc 5 conseils pratiques pour la conduite efficace d’une réunion par un manager.

15495 5 conseils pratiques pour conduire efficacement une réunion articles

Lire la suite

Prise de parole en public : tout geste est parole !

publié le

Plus de 80 % de la communication interpersonnelle relève du non verbal* ! Lorsque vous prenez la parole en public, l’auditoire se forge une opinion dès les premières minutes, en fonction de ce qu’il observe et de ce qu’il entend, d’où l’importance de votre posture, du placement de votre voix et…de votre gestuelle.

15411 Prise de parole en public : tout geste est parole ! articles

Lire la suite

Prise de parole en public : réussir son Hook !

publié le

parlerenpublic personnalite.fr  Prise de parole en public : réussir son Hook ! articles

Réussir son accroche, lors d’une prise de parole en public, ça se travaille. Cela passe par une préparation rigoureuse, qui inclut une bonne connaissance de sa cible et des techniques de communication. Lire la suite

Maîtriser ses émotions lors d’une prise de parole en public

publié le

Il est important de prendre le temps de bien se préparer à une prise de parole en public sur le plan émotionnel : prendre conscience de soi et préparer son interaction avec les autres. Laurent Philibert vous propose quelques conseils pratiques sur la façon de se préparer et d’intégrer l’autre dans une communication inter-personnelle.

15156 Maîtriser ses émotions lors dune prise de parole en public articles

Lire la suite

Comment réussir sa prise de parole en public, ou comment concilier le singe et l’écolier

publié le

Réussir une intervention en public ne s’improvise pas. Il est donc nécessaire de connaître les principaux obstacles à surmonter afin de retenir l’attention des participants, pour arriver à apprivoiser le singe et l’écolier.

« Prendre la parole en public n’est pas un phénomène naturel. Surtout que l’environnement est la plupart du temps hostile à l’orateur ». Pour Laurent Philibert, directeur pédagogique du cabinet Personnalité, le constat est sans appel. Fort de cette analyse, ce spécialiste du Media-Acting® est venu partager son expérience de la prise de parole en public. Un atelier interactif qui a permis aux différents participants de mieux comprendre les freins (fébrilité, stress, voix hésitante, tics de langage) inhérents à cet exercice mais aussi la manière de les contourner efficacement.

IMG 0009 Comment réussir sa prise de parole en public, ou comment concilier le singe et lécolier articles Quel que soient nos capacités et notre niveau de préparation, notre prestation s’avère souvent en décalage avec le but poursuivi. Une situation souvent issue d’un profond décalage entre notre discours et l’expression du corps. D’où l’importance de joindre le geste à la parole, la gestuelle, notamment celle des mains, et la manière de se déplacer étant une manière efficace d’illustrer son propos et de capter l’attention de son auditoire.

Lire la suite

Tous candidats, même moi ?

publié le

En cette période d’élection, les communicants en tout genre fleurissent, avec leurs lots de critiques : « encore une opération de com’ ! » « A force de vouloir contrôler leur image, ils disent tous la même chose, ils ne sont plus du tout naturels ! »

On oppose ainsi régulièrement la communication à l’information, l’artifice au naturel, en pensant que les politiciens sont devenus les spécialistes de la rhétorique vide et de contrôle maniaque de l’image. C’est peut-être oublier un peu vite que nous sommes les premiers à contrôler notre image, de manière presque naturelle, et ce dans toutes les situations de la vie quotidienne.

0 mail, 0% ?

publié le — Dossier

thierry breton 259 260x300 0 mail, 0% ? articles C’est l’objectif sur trois ans annoncé par Thierry Breton, PDG d’Atos : supprimer les mails, afin d’optimiser le temps de travail de ses employés. Annonce étonnante, saluée par une majorité de commentateurs, Personnalité analyse quelques enjeux d’une telle décision. Lire la suite

Dégraissons nos coms !

publié le

C’est la rentrée, et avec elle le retour des présentations Powerpoint indigestes, des centaines de mails reçus en 15 jours d’absence, des synthèses à n’en plus finir…

Laurent Philibert, Directeur Pédagogique de Personnalité, revient sur cette sale manie du « toujours plus » : envois multiples, copies carbones, mails de confirmation, autant de petits détails qui finissent par nous envahir de messages plus ou moins pertinents.

Pour lutter contre ce que Caroline Sauvajol – Rialland appelle l’ « infobésité », prenons donc de bonnes résolutions pour cette rentrée. Dégraissons nos coms, pour des messages plus percutants et efficaces

Le Roi du Silence

publié le — Dossier

The Artist affiche 225x300 Le Roi du Silence articles

Prix d’interprétation à Cannes pour Jean Dujardin, The Artiste de Michel Hazanavicius étonne déjà. Entièrement muet, tourné en 4 : 3, hommage avoué aux films muets des années 20, le film semble à contre courant de la production cinématographique actuelle. Mais que nous apprend-il sur l’importance de la parole ? Lire la suite

Pourquoi moi ?

publié le

image edito Pourquoi moi ? articles

Que se passe t-il quand vous êtes nommé du jour au lendemain leader d’une équipe ? Comment développer votre charisme, bâtir une légitimité durable, assumer la tâche qui vous a été confiée ?

Pas de panique ! Laurent Philibert, directeur pédagogique et formateur chez Personnalité,  revisite la sociologie de Max Weber à travers le célèbre jeu Koh – Lanta pour mettre en exergue l’un des  trois  piliers de la légitimité : la légitimité charismatique, qui se travaille et fera la différence pour faire passer votre message et fédérer vos équipes autour d’un objectif commun ! Que ce soit obtenir le totem d’invincibilité ou atteindre vos objectifs de l’année…

Laurent Philibert

Japon : dans le silence de la parole…

publié le

akihito Japon : dans le silence de la parole… articles

Suite à la catastrophe nucléaire, Akihito l’empereur du Japon prend la parole à la télévision le 15 mars 2011. Cette adresse au peuple, exceptionnelle car d’habitude réservée aux vœux de la nouvelle année,  rappelle celle qu’avait faite son père, Hirohito, en 1945 pour annoncer la reddition de l’Empire. Personnalité réagit à cette prise de parole exceptionnelle. Lire la suite

Iznogoud réalisé, ou le problème des légitimités

publié le

loterie Iznogoud réalisé, ou le problème des légitimités articles Rappelez vous de la célèbre devise d’Iznogoud, ce personnage de Grand Vizir sadique et obnubilé par le pouvoir, crée par Goscinny et Tabary en 1962 : « je veux devenir Calife à la place du Calife ! ».

Imaginez maintenant la situation suivante : vous êtes Iznogoud, et vous réalisez enfin vos sombres desseins : vous devenez Calife à la place du Calife. La hiérarchie est désormais renversée, et la question fatidique se pose : comment bien exercer ce pouvoir et le faire durer ? Lire la suite

Le roi du discours

publié le

discours dun roi Le roi du discours articles

L’art oratoire est avant tout un art qui repose, comme tous les arts, sur des techniques, de l’apprentissage  et  de l’envie.

Si George VI a enfin acquis le charisme nécessaire pour faire entendre sa voix dans le concert wagnérien des tribuns de la seconde guerre mondiale, c’est qu’il a compris qu’il n’est de pouvoir… sans parole. Lire la suite

Prenez du sable dans la main et serrez…

publié le

edito 4 Prenez du sable dans la main et serrez… articles

Cet été, allongé sur la plage, vous allez saisir du sable tiède dans vos mains. Si vous exercez une pression minime les grains ne s’écouleront que très progressivement, mais si vous décidez de serrer fortement, ils s’écouleront aussitôt rapidement… Lire la suite

Quand l’interview dérape

publié le

File name Bench BlogBench Blog
25 juin 2010 08h20

En marge des traditionnels bêtisiers, les arrêts sur image sur les ratés de l’interview télévisée permettent de comprendre la raison des clashs entre les décideurs politiques ou les chefs d’entreprise et les journalistes et la manière dont les interlocuteurs surréagissent aux questions qui leur sont posées.

Dans les coulisses du média training

« Ce que l’on raconte à la télé est tout sauf spontané ! » Écrivain et réalisateur, Seb Musset revient sur l’activité de media-training auprès de chefs d’entreprises et de politiques qu’il a contribué à mettre en œuvre dans sa première vie. Retour sur cette forme de coaching ultra calibrée qui vise à préparer les décideurs à toutes les formes d’interventions médiatiques. Exemple en image. -

Quand l’interview dérape

publié le

En marge des traditionnels bêtisiers, les arrêts sur image sur les ratés de l’interview télévisée permettent de comprendre la raison des clashs entre les décideurs politiques ou les chefs d’entreprise et les journalistes et la manière dont les interlocuteurs surréagissent aux questions qui leur sont posées.

Dans les coulisses du média training

« Ce que l’on raconte à la télé est tout sauf spontané ! » Écrivain et réalisateur, Seb Musset revient sur l’activité de media-training auprès de chefs d’entreprises et de politiques qu’il a contribué à mettre en œuvre dans sa première vie. Retour sur cette forme de coaching ultra calibrée qui vise à préparer les décideurs à toutes les formes d’interventions médiatiques. Exemple en image. Lire la suite

Le maestro

publié le

steve jobs 200x300 Le maestro articles

Lors de la WWDC (Worldwide Developer’s Conference) d’Apple du 7 juin dernier, Steve Jobs a présenté la dernière version du smartphone de la marque : l’Iphone 4. Et comme à chaque présentation de nouveaux produits, les « keynotes » (l’équivalent de PowerPoint proposé par Apple) de la présentation de Steve Jobs ont été largement reprises et commentées dans les médias alors que le design et les fonctionnalités de l’Iphone 4 étaient déjà largement connues depuis plusieurs semaines. Ne rien annoncer de véritablement inédit et en faire parler sur tous les médias : une prouesse en terme de communication qui s’explique par la place particulière qu’occupent les prises de parole de Steve Jobs dans une stratégie marketing fondée sur le secret et la rumeur. Lire la suite

Etes-vous eNarcisse ou ePrudent ?

publié le

Contrôler ce qui se dit sur soi est devenu « un enjeu majeur et de tous les instants », pour une partie des internautes américains. C’est le contenu ahurissant d’un récent rapports mis en téléchargement, sous la forme d’un livre blanc, par Pew Internet & American Life Project. Le phénomène, analysé par le cabinet d’études auprès de 2 253 utilisateurs réguliers, semble toucher particulièrement les jeunes générations. Lire la suite

Lie to me

publié le

L’énigmatique Tim Roth promène actuellement son regard perçant sur M6, scrutant meurtriers et psychopathes retors. Une série qui passionnera les aficionados de psychologie cognitive, les adeptes de la PNL et du décryptage du langage non verbal. Le pitch : Le Dr Cal Lightman – au patronyme déjà charismatique – expert en analyse des « micro-expressions », vend ses services pour des enquêtes pour détecter les mensonges des criminels présumés.

Lire la suite

Savoir communiquer avec la presse

publié le

savoir 196x300 Savoir communiquer avec la presse articles

« Savoir communiquer avec la presse » a l’ambition de balayer un large spectre des situations et des questions que les journalistes peuvent susciter au cours d’une interview, en presse écrite, radio et TV. Trucs et astuces et règles de base de la prise de parole en public sont au menu d’un ouvrage éminemment pratique, qui ne remplace pas une séance de média training mais sensibilise les futurs interviewés aux chausse-trappes de l’interview, avant, pendant et après la bataille.

Un journaliste m’interviewe, quel est son but ? L’interview, est-ce que c’est une simple conversation ? Est-ce que je peux refuser de répondre ? Est-ce que je dois dire la vérité ? Pour être crédible, faut-il être technique ? Le journaliste va-t-il me censurer ? Est-ce que je peux réécouter mon interview ? Comment être crédible ? Que faire pour ne pas avoir le trac ? Si je suis filmé, dois-je regarder la caméra ? Très fonctionnel, cet ouvrage à destination des PDG, des directeurs marketing et communication ou des politiques, est conçu pour plonger l’interviewé dans le feu de l’action, de l’interview de routine à la situation de crise. En mettant en avant les techniques de prise de parole pour mieux se faire comprendre, il sera également utile pour améliorer toutes les interventions en public lors de conférences, réunions ou séminaires. Rédigé par deux journalistes de France Info et RFI rompus aux interrogatoires sur les ondes mais également aux séances de médiacoaching,  l’ouvrage est une référence pour ceux que la prise de parole en public ne va pas de soit.

Savoir communiquer avec la presse, guide de Média Training et règles de prise de parole en public. Pascal Le Guern et Philippe Lecaplain, Maxima Laurent du Mesnil éditeur. 400 pages – 34,80 €

Facebook un parapluie pas si imperméable

publié le

« Dois-je ouvrir deux comptes facebook : l’un privé et amical, l’autre destiné à mes contacts professionnels ? » »Thierry M. Directeur marketing, Paris. Réponse d’Antoine Dubuquoy, expert en personal branding.

Gérer son image de marque en ligne est aujourd’hui une absolue nécessité. À commencer par son compte Facebook, pour lequel le paramétrage mérite d’être affiné pour faire gagner un temps précieux à son titulaire et contourner le danger de voir délires et excès de la vie privée rejaillir sur son CV.

Antoine Dubuquoy est co-Fondateur de ROSE (Return On Social Experiment), expert en médias numériques, personal branding et en stratégies communautaires.

L’impératif N°1 : professionnaliser ses prises de parole médiatiques

publié le

« Entreprises et Médias », l’association qui regroupe une centaine de directeurs de communication de grandes entreprises ou d’institutions souligne qu’à très court terme, c’est la communication financière et sociale qui prendra une importance croissante. Face à une exigence de transparence, l’entreprise doit muscler sa réactivité dans ce domaine, en particulier avec l’affirmation du web 2.0. Dans ce contexte, les responsables de communication seront amenés à relayer davantage les dirigeants auprès des médias afin d’étendre leur champ d’investigation. Accompagnant les entreprises dans un marché internationalisé, leur domaine d’expertise s’élargira également à la communication de crise. Les critères de polyvalence fonctionnelle augmenteront en volume comme en expertise : les Dircom investiront la communication Corporate, la communication client en passant par les relations presse, conseillant au plus près la direction générale. Leurs qualités : du recul face aux événement, un esprit de synthèse et d’à-propos face aux journalistes et un sens aigu de la diplomatie dans l’exercice, toujours périlleux, de l’interview. Lire la suite

Champ / Contre-champs : Le « Hub management »

publié le

champcontrechamp2 245x300 Champ / Contre champs : Le « Hub management » articles

Comment, face à l’atomisation de la presse, les dirigeants doivent-ils se comporter et asseoir leur légitimité. Vincent Ducrey, auteur du « Guide d’influence » (éditions Eyrolles, mai 2010) nous guide à travers une nouvelle méthode de repérage des médias d’influence : le « Hub management ». Lire la suite

Faire face aux interviews

publié le

schipounoff creditphoto Olivier Dion2 300x213 Faire face aux interviews articles

S’adapter aux différents types d’entretiens, identifier les comportements efficaces à adopter devant un micro ou une caméra et mobiliser ses propres forces dans les situations de stress. Voici le cahier des charges d’un dirigeant face à la presse.

Nathalie Schipounoff est conseil et formation dans le domaine de la création numérique et des médias et intervenante au CELSA pour comprendre comment préparer son entretien avec la presse, gérer son message et en effectuer le suivi.

Crédit Photo : Olivier Dion

Élections britanniques : Trois hommes dans un bateau

publié le

Image 28 Élections britanniques : Trois hommes dans un bateau articles

Les sujets de sa Gracieuse Majesté n’en sont pas encore revenus. L’Albion s’est mise  l’heure de la communication politique moderne. Contrairement à la France ou aux Etats-Unis, le Royaume-Uni n’avait jusqu’à lors jamais organisé de débat télévisé entre les candidats des principales formations, travaillistes, conservateurs et les libéraux-démocrates. Ces derniers ont su habilement tirer leur épingle du jeu et s’inviter de manière durable dans le paysage politique anglais, chose qui ne s’était pas produite depuis 80 ans. Décryptage de la mêlée par un spécialiste de la gestuelle et de la prise de parole en public, Philip Turle, également journaliste britannique à la rédaction anglaise de Radio France International. Lire la suite

« La femme est l’avenir de l’homme… » et pour l’entreprise ?

publié le

edito 3 « La femme est l’avenir de l’homme… » et pour l’entreprise ? articles

En affichage vient de démarrer une campagne d’affichage de l’Union Européenne pour « éliminer les écarts de salaires entre homme et femmes.» Il est vrai que nous sommes loin du slogan « à travail égal, salaire égal. » La moyenne de l’écart en Europe est de 18%. La France fait un peu moins bien (19,2%) et contrairement aux idées reçues, c’est un pays du sud, l’Italie, qui est le moins machiste avec un écart de 4,9%.

En France, plus on monte dans la hiérarchie, plus cet écart augmente : 20% chez les cadres, 7% chez les employés. Sur l’échelle des rémunérations des PDG du CAC 40, le magazine CHALLENGES a étudié les 28 barreaux les plus hauts. Au sommet un homme à 4,279 millions d’€  et pas une femme…

Probablement parce que le monde de l’entreprise est encore très masculin, les femmes,  pour parvenir à y entrer, sont plus diplômées que les hommes  (50% contre 37%). Elles espèrent ainsi pouvoir accéder à des postes de responsabilité et y affirmer leur leadership. Françoise Giroud avait écrit « la femme serait vraiment l’égale de l’homme, le jour où, à un poste important, on désignerait une femme incompétente ».

Nous n’en sommes pas encore là. Prenez une dirigeante très compétente, Anne Lauvergeon, et observez toutes les gentillesses que lui font hommes politiques et chefs d’entreprise….mais bien sur cela n’a rien à voir avec le fait que ce soit une femme.

Y a-t-il un leadership féminin ? oui répond Mary Williams canadienne co-auteur de l’ouvrage Becoming leader « c’est chasser de leur esprit qu’une leader doit ressembler à George W. Bush ou à un PDG d’une multinationale ». Pour être leader,  il faut trois choses fait-elle valoir :

  • une vision personnelle et inspirante de l’organisation ;
  • avoir des valeurs que l’on exprime par des décisions ;
  • avoir le courage de sortir de sa zone de confort et d’exprimer de nouvelles idées.

Une autre dirigeante canadienne, Fanny Trochon, affirme « la valeur d’une idée compte pour à peine 20% de son succès. Le reste repose sur la capacité à convaincre les gens. »

La  pensée poétique d’Aragon, chantée par Jean Ferrat, selon laquelle « la femme est l’avenir de l’homme » est superbe. Reste à convaincre les dirigeants d’accepter qu’elle soit mise en œuvre ….. dans l’entreprise.

Philippe Leclerc

Peur sur le Net : reprendre le contrôle de son image

publié le

bench blog 3 Peur sur le Net : reprendre le contrôle de son image articles

Un tremblement de Net fait remonter une vague d’angoisse indescriptible, façon 1984. « Delete », le nouveau best-seller paru récemment aux Presses Universitaires de Princeton, distille un sentiment de malaise croissant, dont la Lettre du Media Acting© vous livre un écho en V.O., avant sa traduction. Traduction immédiate pour les cadres et dirigeants désireux de se refaire une virginité on-line, la tendance à recourir à un « eraser », l’effaceur du Net.

À tous les égards, le contrôle de l’image des dirigeants et des entreprises est le grand sujet du moment. Pas question de prendre un train de retard : il n’est que temps de s’intéresser aux cinq erreurs majeures du Personal Branding. Lire la suite

The Speaker

publié le

Nos confrères britanniques ont toujours un temps d’avance sur la créativité de leur programme. « The Speaker » fait partie de ces météores du petit écran dont les Anglais ont le secret. Lire la suite

Travailler avec les Indiens

publié le

Après plusieurs années passées sur le sous-continent indien, Laure de Miol est catégorique : pour mieux travailler avec les Indiens, il faut savoir entrer dans la sphère familiale. Lire la suite

Google Buzz, faux départ, vrais dangers

publié le

news3 251x300 Google Buzz, faux départ, vrais dangers articles

La sortie chaotique de Google Buzz déclenche les foudres des observateurs du réseau et des spécialistes en image : à lire, le jugement toujours pertinent de Francis Pisani, animateur de Transnets. Lire la suite

De l’art de rater sa communication médiatique

publié le

C’est presque un cas d’école. Le suicide de communication en « direct-live », comme diraient les Guignols, de Vincent Peillon. Retour sur la journée noire en termes de communication, pour le leader socialiste. Lire la suite

Le marketing communautaire poursuit sa mue

publié le

news4 Le marketing communautaire poursuit sa mue articles

La crise n’a pas tari l’investissement publicitaire. Loin de là ! L’investissement en ligne représente 11% du budget marketing global des entreprises, selon la dernière étude Limelight. Pourtant, le marché de la bannière s’étiole… Lire la suite

Blog qui peut : Qui va garder les enfants ?

publié le

Qui va garder les enfants ?La question est au bord des lèvres de 99% de nos administrateurs, bien ennuyés par l’inéluctable entrée en force des femmes dans les conseils d’administration.

La chronique de celles qui le valent bien par Laurent Loiseau :

Communication au féminin

publié le

En donnant largement la parole aux intéressées dans un climat d’optimisme et de transformation sociale, le 8 mars dernier, la journée de la Femme a occulté un chiffre consternant : celles-ci n’occupent que 4% du temps médiatique. « À raison d’un point d’augmentation en cinq ans, il faudra encore 160 ans pour atteindre, dans la représentation des femmes dans les médias, le pourcentage de 50 % qui est celui de la répartition hommes-femmes dans le genre humain ! » Ce constat lancé en forme de boutade, formulé par la journaliste et membre de l’Observatoire de la paritéCatherine Lamour, avait déjà souligné l’aspect le plus scandaleux de l’inégalité des sexes. Il faut dire que le chiffre laisse songeur : 4% du temps médiatique seulement est dévolu aux femmes. « Dans le journalisme où la profession est pourtant très largement féminisée, les femmes ne sont que 28% à se voir confier le traitement de l’Actualité, sujet noble par excellence », précise Vincent Soulier, dirigeant du cabinet Personnalité, auteur de l’essai Presse féminine : la Puissance frivole. Lire la suite

Plafond de verre ou labyrinthe ?

publié le

Capture01 200x300 Plafond de verre ou labyrinthe ? articles

Il n’est que temps de voir notre très masculine Haute Assemblée – le Sénat – se décider à voter, dans le courant de l’été 2010, la loi sur la parité, qui doit, à l’horizon 2016, sortir notre sociologie managériale du Moyen âge. Notre économie se mettra ainsi au diapason des pays européens pour lesquels le débat sur la parité est un vieux souvenir, aussi bien dans les pays nordiques que les pays de culture latine. L’essentiel est que l’électrochoc législatif puisse avoir comme conséquence, à très court terme, une diversification des profils non seulement dans les plus hautes hiérarchies (Conseils d’administration, Conseils de surveillance, Directoires, Présidences ou vice –présidences) mais surtout dans les hiérarchies intermédiaires. Car c’est là où se situe le vivier des trentenaires, au niveau de l’encadrement intermédiaire, dans ces taches d’exécution et d’organisation qui doivent faire d’elles les futurs membres des Comex/Codir.

La loi, accélératrice du processus.

Toutes les études établissent désormais un lien entre mixité et performance des entreprises. D’ici six ans, ce sont 1 300 dirigeantes qui amèneront, dans les conseils d’administration, une vision nouvelle et une approche différentes des enjeux. Mais décréter la parité en haut de la pyramide ne sert à rien, si on ne lutte pas pour transformer l’ensemble du parcours professionnel. Avant de partir à l’assaut des conseils d’administration, il faut donc féminiser les comités de direction des entreprises. Car ce ne sont pas les conseils d’administration qui décident des promotions internes ou qui veillent à l’égalité salariale, mais les Comex, comités exécutifs, ou les Codir, comités de direction, où « bat le pouls de l’entreprise ». Car le plafond de verre n’est pas un mythe. Pire, toutes les études le montre, il prend la forme d’un labyrinthe avec ses codes et ses coteries, qui empêche les femmes de jouer pleinement leur rôle dans des fonctions opérationnelles.

Un labyrinthe qui empêche les femmes de prendre le leadership

« Ce n’est pas le plafond de verre qui empêche les femmes d’arriver dans les comités de direction, c’est l’accumulation des obstacles qui se dressent sur leur chemin », concluait la fameuse étude de la Harvard Business Review, en 2007. Ces obstacles, identifiés par des recherches universitaires et gouvernementales, sont les suivants :
• Le préjudice fait aux femmes : les hommes sont promus plus rapidement qu’elles, avec des qualifications équivalentes.
• La résistance au leadership des femmes : les femmes managers qui réussissent sont perçues comme plus agressives et plus égoïstes que les hommes managers : le syndrome de la Reine des abeilles !
• Leur difficulté à trouver un style de leadership : beaucoup de femmes leaders ont du mal à réconcilier les qualités que l’on apprécie chez les femmes (compassion pour les autres, sens de la collectivité) avec les qualités que l’on pense nécessaires aux leaders (affirmation de soi et contrôle).
• Les exigences familiales : ce sont les femmes qui s’occupent le plus de leur famille. Débordées, elles manquent de temps pour s’engager dans les réseaux, pourtant essentiels à leur avancement.
Le leadership féminin, caractérisé par l’innovation, la confiance et la volonté d’aider les autres à développer leur pouvoir, est indispensable pour faire face aux challenges du business.
Source : Harvard Business Review, septembre 2007.

Les trentenaires en premières lignes

Aujourd’hui, pour occuper une fonction dans un Comité d’Administration, les cabinets de recrutement ne recherchent que des P-dg ou des dirigeants de grandes entreprises. Un rôle qui, normalement, devrait être dévolu aux 30 – 40 ans, en pleine croissance professionnelle, bientôt prêtes à assumer ces responsabilités. C’est là que le bat blesse : car le vivier de femmes capables d’assumer des responsabilités d’administrateur dans les grandes sociétés françaises est trop pauvre. Les chasseurs de tête sont sceptiques : il n’existe pas encore assez de femmes dotées du profil exigé par les patrons du CAC 40 pour siéger à leur conseil, à savoir des dirigeantes opérationnelles bénéficiant à la fois d’une solide expérience et d’une forte visibilité. McKinsey Quarterly le confirme en soulignant que le problème doit être réglé le plus rapidement possible. Le manque de leaders talentueux risque d’avoir des conséquences désastreuses pour plusieurs entreprises. La forte demande de coaching sur le leadership au féminin doit être interprété dans le sens d’une demande d’accompagnement des managers trentenaires et des quadras, conscientes de leur talent mais également des freins susceptibles de barrer la route. Et le cabinet de conseil de rappeler que les leaders actuels ou en devenir doivent travailler autant leur engagement personnel que leur capacité à communiquer.

Le « centered leadership model » selon McKinsey Quarterly

  • Signification : connaître les sources d’inspirations et savoir les exploiter à leur limite afin de mettre en valeur ses forces dans un poste.
  • Gestion de l’énergie : savoir d’où vient l’énergie, et comprendre comment on peut la gérer. Équilibrer sa circulation d’énergie.
  • Pensée positive : développer son ouverture d’esprit et apprendre à passer par-dessus les épreuves difficiles.
  • Réseau : savoir identifier les réseaux susceptibles de faire avancer sa carrière. Les femmes avec de solides contacts et de bons mentors sont davantage promues, disposent d’un meilleur salaire et en retirent une plus grande satisfaction.
  • Engagement : comprendre la manière dont les occasions et les risques doivent être pris. Savoir devenir autonome et confiante. Développer la collaboration mutuelle.

En chiffres

En France, les femmes représentent :

- 51,5 % de la population
- 47,5 % de la population active
- La moitié des diplômés

Mais :

- 9% des postes d’administrateur
- 18 % des parlementaires
- 18% des postes de direction générale

À l’étranger, les femmes occupent :

7% des postes de direction générale, au Japon, 20% aux Etats-Unis, mais… 47 % aux Philippines, 38% en Thaïlande, et 31% en Malaisie, ainsi qu’en Chine. On notera au passage qu’il s’agit de pays de confessions religieuses variées.

Sources : Grant Thornton

Le charisme, c’est comme le golf

publié le

edito 2 Le charisme, c’est comme le golf articles

Comme vous l’avez sans doute constaté l’homme communicant est aussi devenu une marque, c’est la force du branding, mais l’homme n’est pas un produit. RENAULT ou IKEA, à travers leurs noms font une promesse qu’ils sont capables de reproduire à la sortie des usines, grâce aux démarches qualités et aux contrôles process.

Rééditer ce que l’on a montré sur le web à travers des images que l’on a décidé de mettre en ligne, ou démontrer que l’on n’est pas celui que d’autres ont mis en ligne dans des moments que l’on aurait préféré occulter, c’est une toute autre affaire. Il faut être capable avec la pression du moment, d’atteindre le niveau de performance qui permettra de rester en phase avec  l’image que l’on veut donner de soi, en accord avec sa marque, avec son branding. Lire la suite

Anatomie du buzz

publié le

bench Anatomie du buzz articles

Relire « The Anatomy of Buzz : How to create word of mouth marketing » (Emanuel Rosen) n’est pas totalement inutile, à l’heure où les réseaux concourent, au moins autant que la publicité, à la renommée d’un produit, d’une marque ou de l’image d’un dirigeant. Le bouche-à-oreille, on l’oublie souvent, est la première cause du succès ou de l’échec d’un produit ou d’une idée. En termes de communication virale, l’ouvrage du gourou du marketing viral apparaît comme une bible fondatrice. En attendant que l’ouvrage soit disponible dans la langue de Molière, voici, inspirés des cas pratiques décrits par Rosen, 30 commandements indispensables à la réussite d’une communication en réseau. Lire la suite

Quand le talent rivalise avec le génie

publié le

Le très prolifique écrivain suisse Henri-Frédéric Amiel reconnaissait le talent à la capacité d’un individu à « faire aisément ce qui est difficile aux autres » et le génie à la capacité de «  faire ce qui est impossible au talent ». Ainsi, Salieri avait beau être l’un des  compositeurs les plus talentueux de son époque, personne n’a jamais retenu aucune des mélodies parmi les dizaines d’œuvre splendides qu’il a composé durant sa longue carrière. En revanche, chacun est capable de fredonner les premières notes de la « Petite musique de nuit » de Mozart, qui laisse, après une courte vie, un corpus de chefs d’œuvre incomparables. Salieri composait parfaitement. Mozart savait, lui, capter l’air du temps et répondre aux aspirations profondes de son public. C’est à ce prix que l’un est tombé dans l’oubli, malgré son talent, et que l’autre a acquis sa mondiale renommée.

Salieri, où la désillusion d’un homme qui a compris la musique, faute de l’avoir transcendée (Extrait d’Amadeus de Milos Forman) :

C’est en mettant en abyme le talent des managers et les purs génies de l’entrepreneuriat que l’on peut saisir la capacité des seconds à créer l’image indélébile qu’ils sont parvenus à forger en gravant dans leur marque leurs valeurs profondes et unique. Lire la suite

Quand les dirigeants se piquent de culture

publié le

du coté 150x150 Quand les dirigeants se piquent de culture articles

Cinq questions à Claude Foucault, Conseil en accompagnement culturel des dirigeants, JetCom

1. La Lettre du Média Acting© – Dans quel contexte l’accompagnement culturel des dirigeants est-il nécessaire ?

Claude Foucault : Dans deux cas précis. En premier lieu, lorsque le dirigeant est amené à se rendre dans un événement culturel, dans un cadre professionnel. Son objectif est de rencontrer ses pairs et d’échanger avec eux. Et ce sera un signe de performance de pouvoir relier l’événement auquel il participe à son domaine de compétence. Le second cas est celui de la réception de dirigeants étrangers. Le manager, en tant que représentant de l’entreprise se doit alors de participer au bien-être et au confort de ses visiteurs en les conseillant au plus près.  Lire la suite

L’improvisation, ça se travaille !

publié le

« En matière de communication,  rien ne vaut un speech improvisé. Les anglo-saxons adorent cela. Un toast bien conduit fait passer bien plus d’idées qu’un long propos, prononcé sans surprise, à l’occasion d’un meeting fleuve. Comment faire lorsque l’on a pas le charisme suffisant pour émouvoir l’assistance, dans ces moments-là ? »

Ken Bradley, Sales Manager, Londres

Comédien et formateur chez Personnalité, Laurent Philibert a sa petite idée sur le « charisme » et les « talents naturels » des dirigeants : « On les voit souvent prendre la parole de manière inopinée, lors de discours de table, de toast, de remerciement de carrière, d’évènements culturels. Leur discours est remarquablement construit et leur propos bien amené. C’est en analysant de plus près l’enchaînement de leurs discours, marqué par la fluidité des propos qui semblent couler de sources que j’ai forgé la Méthode « M ». Une méthode redoutablement efficace, qui met l’improvisation à la portée de tous, qu’elles que soient ses « prédispositions » à s’exprimer sur le mode de l’improvisation. La Méthode M – entendez celle du  « Mot confort » – va me permettre de retomber sur un message que j’aurais, en toutes circonstances, préparé à l’avance ».

Accéder au sommaire de la Lettre

Quand Twitter parasite les speakers

publié le

Intéressante confession de Danah Boyd, analyste des réseaux sociaux chez Microsoft et au Berkman Center de Harvard, il y a deux semaines, juste après la grande conférence Web2.0 Expo. Au coeur de son « mea culpa »,  portée à notre connaissance par Francis Pisani, dans son excellent blog de veille, TransNets, les obstacles auxquels peuvent se heurter un orateur confronté à un public qui « tweet » à tour de bras pendant un « talk ». Danah Boyd pratique l’autopsie de son intervention calamiteuse à la Web 2.0 Expo. Voici ce qui ressort de son papier que l’on peut lire intégralement, en anglais, sur son blog, Zephoria.

Image 401 Quand Twitter parasite les speakers articles

Une semaine avant la conférence, les organisateurs informent Danah Boyd qu’ils décident de bannir les notebooks du pupitre des orateurs, et ce, afin d’éviter la lecture des speechs qui produisent, à coup sûr, un effet soporifique. Les speakers devront s’exprimer devant un podium où les notes seront posées à plat, donc presque inutilisables. Seulement voilà : Danah Boyd, issu du monde académique, a plus l’habitude de s’exprimer avec des notes. Performance qu’elle pratique à la perfection, ayant l’entraînement nécessaire pour moduler sa voix et sa gestuelle qui rendent impossible à l’assistance de voir qu’elle est en train de lire. Cette fois, l’exercice s’annonce périlleux pour elle. Autre pression sur l’orateur : la conférence serait tweetée, en direct. Autrement dit, le public distant pourra réagir en direct à cette conférence retransmise en live. Lire la suite

Anger Management

publié le

anger 221x300 Anger Management articles

Anger management, la comédie US de Peter Segal (2003) avec Jack Nicholson dans le rôle du coach d’Adam Sandler est l’illustration burlesque de la tentative désespérée de sortir d’une spirale d’échec relationnel. Quand le pauvre Dave Buznik se voit contraint par son coach d’aborder une femme aux charmes pulpeux dans un café, la méthode se fait brutale… mais fait mouche, au deuxième coup. Question : est-ce l’assurance des propos du jeune homme timide ou au contraire la voie chétive et désabusée qui font effet sur la bombe ? Lire la suite

Le client, gène manquant de l’ADN français

publié le

lafarge 204x300 Le client, gène manquant de l’ADN français articles

Intéressante étude que celle publiée par le sociologue Philippe d’Iribarne, intitulée « L’Epreuve des différences », pour le compte du cimentier Lafarge. À partir d’enquêtes qualitatives, Philippe d’Iribarne décrit la manière dont une entreprise mondiale affronte la pluralité des cultures. Objectif : comprendre les valeurs partagées, en particulier dans une entreprise connue pour sa charte, véritable bible du management.Très proche du terrain, les enquêtes révèlent les facteurs d’efficacité économique en même temps que de progrès humain. L’étude permet d’en savoir plus sur la mentalité managériale française, confrontée à la notion de la « relation client ». Lire la suite

Construire son « Personal branding »

publié le

Puisque les dirigeants sont désormais continuellement scrutés par une scène médiatique multiforme, ils ne peuvent se contenter de rester passifs. La précision des informations diffusées sur les réseaux et leurs effets d’entraînement à très court terme doivent inciter à agir à défendre son image comme une marque, à tout moment de sa carrière. Par ses prises de position particulières, ses publications régulières, son implication dans le système associatif, le dirigeant doit parvenir à se singulariser et faire remonter, peu à peu, dans les moteurs de recherche, les mots-clés porteurs de sens qui donnent de la chair à son action… et ses ambitions. La question essentielle n’est donc plus de se poser la question de savoir si l’on doit ou pas se préoccuper de construire son « personal branding » mais de savoir comment le mettre en œuvre et avec quel moyen.

« Don’t hate the media, BE the media ». Inutile de traduire cet axiome de l’ère postmoderne. Andy Warhol aurait pu la graver sur chacune de ses sérigraphies s’il l’avait prononcé en ces termes. La formule est si juste qu’à peine inventée, elle a échappé à son auteur, Jello Biafra, activiste américain et fondateur emblématique des Dead Kennedys. Aussitôt reprise comme slogan de l’agence alternative Indymedia – créée pour couvrir les contre-manifestations de Seattle en 1999 – elle est aujourd’hui citée par les patrons de la planète entière, qui n’hésitent plus à se l’approprier, à mesure que se « googlisent » leurs noms, accolés ou non à l’acronyme de leur firme. Lire la suite

Personal branding : une technicité à la mode 2.0

publié le

Fotolia 3394090 XS Personal branding : une technicité à la mode 2.0 articles

Tracking des sphères d’influence, appréciation des performances en mode « RP 2.0 » et buzz monitoring en temps réel : le personal branding n’a plus rien à voir avec le quart d’heure de notoriété promis à chaque citoyen par Andy Warhol. C’est aujourd’hui l’outil le plus performant de la business intelligence, à l’heure où les nouvelles logiques de l’informatisation permettent de contrôler, en temps réel l’image d’un produit, d’une personnalité, d’une marque, ou d’anticiper les attentes des consommateurs. Pour ceux qui ne savaient pas encore que Google était une agence de publicité, le réveil est brutal : le personal branding n’est pas une attitude mais bien une technique : sortant d’une blogosphère matricielle, elle prend désormais une place prépondérante dans le paysage du marketing et des RP de l’internet collaboratif. Tour d’horizon – forcément parcellaire – des évolutions à venir et des ressources clés.

À l’origine du personal branding : un nouvel environnement et la volatilité de l’emploi

Lorsque Tom Peters publie, à la fin des années 1990, « The Brand Called You », seules les grandes multinationales sont en mesure de dominer le phénomène de marque. On perçoit encore mal les enjeux du personal branding, que l’analyste visionnaire résume en une phrase : « Lorsque vous promouvez la marque Vous, tout ce que vous faites – et tout ce que vous choisissez de ne pas faire – transmet la valeur et la personnalité de la marque. Tout, de la façon dont vous traitez les conversations téléphoniques, aux emails que vous envoyez, en passant par la manière dont vous conduisez une réunion de travail, fait partie d’un message plus large que vous envoyez à propos de votre marque. » On ne réalise la portée de l’analyse de Peters qu’aujourd’hui, alors les outils d’autopromotion transforment les pages personnelles en médias communautaires, à mesure qu’elles s’enrichissent d’une série de fonctionnalités interactives : Twitter, Facebook, Flickr, del.icio.us, wordpress blogs. Reste que le personal branding n’est rien sans une démarche introspective préalable. « Etre dans le coup techniquement ne suffit pas, prétend Dan Schwabel, spécialiste en réseaux sociaux et en Personal Branding. Ce qui compte, c’est de communiquer sur sa capacité à capter les tendances futures ».

Une réflexion sur son projet professionnel

La volatilité de la vie professionnelle implique en effet une réflexion permanente sur son image. L’eRéputation, à l’ère des réseaux, oblige à réaliser un brin d’introspection. Il s’agit de se découvrir soi-même (qui suis-je réellement ?), de trouver les ressorts de sa légende personnelle (comment puis-je me vendre ?), et d’entretenir le désir (comment maintenir le contact et augmenter mon réseau ?). En clair, chacun doit désormais avoir une vision claire de sa culture personnelle et de l’évolution de son parcours. Le CV perd sa linéarité. L’individu construit son histoire comme une légende personnelle, qu’il s’agira d’apprécier dans son ensemble et non pas dans certains moments clés gravés dans son curriculum. Entrer dans la logique du personal branding, c’est donc entrer dans une nouvelle ère de communication : découvrir, créer et entretenir une marque : Vous ! Plus que jamais, nous sommes notre propre média. Ce qui implique une double montée en compétence sur sa technique de communication et de rédaction d’une part, et l’acquisition d’une meilleure maîtrise du fonctionnement des réseaux sociaux, d’autre part.

Les médias adaptent leur charte éthique pour maintenir leur crédibilité éditoriale

L’eRéputation durcit les conditions de l’indépendance journalistique. Le Washington Post, qui a fait les frais des tweets inopinés de ses journalistes, vient d’édicter des règles éthiques recommandant à ses collaborateurs d’éviter d’exprimer leurs opinions, à titre personnel, sur les réseaux sociaux, en particulier sur Facebook et Twitter. Cette décision intervient après que l’un des rédacteurs en chef du quotidien ait suggéré, sur Twitter, qu’une augmentation des déficits pour faire la guerre pourrait être appliquée à améliorer le système de santé et qu’un sénateur de 91 ans, hospitalisé après une chute, pourrait songer à se retirer de la vie politique. Anticipant sur la Loi de Godwin et les dérapages probables des « posts » sur la blogosphère, ainsi que sur les dérives calomnieuses aux conséquences judiciaires probables, le Washington Post marque ainsi le territoire de la presse.

Le géant prend la mesure de l’eRéputation

Google soumet à l’essai une nouvelle fonctionnalité de recherche qui affiche des résultats issus de votre réseau social. Google Social Search est un nouveau service de recherche que Google teste actuellement dans ses Labs. Tout utilisateur est invité à prendre part à cette expérimentation, à condition de disposer d’un compte Google et de rechercher sur le Web avec la version américaine du moteur. Dans le panneau latéral gauche, une option « Social Search » dédiée est alors visible. Conséquences directe : il faudra donc muscler ses contacts et choisir avec discernement ses amis, car Google ne connaîtra votre réseau social qu’en prenant comme source principale votre profil Google. Le réseau social se construira à partir des contacts en liaison avec ce profil à l’instar des personnes suivies sur Twitter ou FriendFeed. À cet effet, Google a signé un partenariat avec Twitter. Les contacts issus de Gmail chat et les abonnements aux flux RSS seront également pris en compte.

Le buzz monitoring : l’émergence d’un nouveau métier

Les premiers panels issus des techniques de valorisation d’images voient le jour. Les agences spécialisées dans la gestion d’influence, le buzz monitoring et la mise en œuvre des procédures de l’eReputation vont rapidement fleurir, comme start-up ou comme micro-structures de reconversion des « geeks » au double profil marketing et technologies 2.0. Puis, ce sera bientôt aux grandes agences d’offrir un service intégré aux annonceurs. Déjà, certaines agences de marketing interactif et relationnel créent des observatoires et même un baromètre de l’Attention Marketing.

Des « relations presses » au « PR 2.0 »

La grande révolution attendue est la transformation du métier des relations publiques qui se technicise à grande vitesse. En se dotant d’une double compétence  en relations presse et en  maîtrise des flux d’information sur les canaux d’influence, les agences seront capables de proposer de combiner la rédaction d’un message avec son monitoring. Son expertise quittera peu à peu la sphère relationnelle (i.e. : les rapports traditionnels que les RP entretiennent avec la presse basés sur le carnet d’adresse du dirigeant de l’agence) pour offrir un duo d’expertise média sur des canaux de communication interactifs et la création du message lui-même, adapté aux spécificités de l’univers 2.0.

Accéder au sommaire de la Lettre

Abécédaire du self-branding

publié le

ADubuquoy  portrait BW Abécédaire du self branding articles

Googliser le consultant en web « deux point zéro », Antoine Dubuquoy suffit à prouver l’efficacité du personal branding. Coach en personal branding au sein du cabinet Personnalité, cet ancien responsable de la publicité d’un grand quotidien national décline un abécédaire de l’eRéputation.


B comme blogueur : Dubuc. C’est l’un de mes noms, sur les nombreux blogs que j’anime, sur le mode pro et perso. Tous les sujets sont bons, pourvu que je donne une image de moi cohérente en séparant clairement les sites de rencontres professionnelles et mon image décalée. Je suis l’exemple de Mathieu Pigasse, associé de la Banque Lazard et par ailleurs fan des Clash et propriétaire des Inrocks. Sur le net, pas de confusion entre ses activités.

C comme contenus : publier. C’est l’obsession du blogueur. Car pour être reconnu par ses pairs, il faut donner avant de recevoir : articles, conseils, stories, veilles, analyses, contenus ludiques. Les contenus produits finissent par dessiner un profil qui doit être consolidé en permanence et qui sera le prétexte à tisser un maillage de « rétroliens ».

G comme Geek : Comme tous les serial-networkers, j’ai 500 contacts à mon actif sur Viadéo, plusieurs milliers à travers mes blogs. Du coup, mon activité est devenue chronophage. Elle réclame une double compétence éditoriale et technique. Pour bâtir le profil idéal, sur internet, il faut rédiger des articles pertinents et comprendre la finalité de chaque réseau. C’est à ce prix que l’on peut profiter à plein des fonctionnalités des réseaux sociaux.

E comme Ego-casting : bâtir son eRéputation, cela a d’abord été pour moi une excellente thérapie. Mais il a fallu accepter de m’exposer. Partager un jardin secret… avec quelques milliers d’internautes. La curiosité, c’est le principal atout de celui qui cherche à construire son personal branding. Vouloir bâtir « un endroit bien à soi », comme le prétend NKM  –  Nathalie Kosciusko-Morizet, la ministre la plus geek – est un vœu qui doit être perçu au second degré !

F comme filtrage : c’est l’axiome du personal branding. Il faut organiser des cercles de filtrages afin de construire une image de soi cohérente. Cela me rappelle ce dessin très connu de Paul Steiner paru en 1993 dans le New Yorker : il  montre un chien devant un ordinateur qui regarde un autre chien et lui dit d’un air conspirateur : « Sur Internet, personne ne sait que tu es un chien. » Filtrer et segmenter, c’est le secret de la construction de son image.

L comme Longue traîne : je suis un adepte de la théorie de Chris Anderson, qui date de 2004. Les produits qui sont l’objet d’une faible demande, ou qui n’ont qu’un faible volume de vente, peuvent collectivement représenter une part de marché égale ou supérieure à celle des best-sellers. Résultat : à force d’apparaître dans d’innombrables blogs, j’ai fini par être repéré par le magazine Stratégies. Je suis alors passé de l’autre côté du miroir, et ma parole a commencé à être accolée à celle des experts.

M comme marque : lire Tom Peters était un préalable à la compréhension du personal branding. Il m’a permis de comprendre mon positionnement et, in fine, la vraie problématique de mon parcours : faire en sorte que les gens qui entendent parler de moi puissent identifier un profil différent de ma première vie passée dans la vente d’espace publicitaire. Cela m’a pris un certain temps, pour ne pas dire un temps certain.

V comme Viadéo : LinkedIn et Viadéo ont toute mon attention. Viadéo est parfait pour la France, LinkediIn pour l’international. Mais ces réseaux professionnels n’offrent un intérêt particulier que si les profils sont très renseignés. Dès lors que l’on enrichit la base régulièrement, Google fait ressortir les profils avec un excellent rendement. Il faut impérativement s’en occuper…même lorsqu’on ne recherche pas de boulot !

Télécharger le programme du coaching en Personal Branding proposé par Personnalité et Antoine Dubuquoy

Accéder au sommaire de la Lettre

Les communicants manquent d’habileté… à communiquer

publié le

L’étude menée par l’Ujjef au premier trimestre 2009, présentée le 17 novembre dernier révèle les caractéristiques de « l’indépendant en communication de demain » : dans un environnement de plus en plus tendu, celui-ci devra montrer certaines caractéristiques qui lui éviteront de servir de variable d’ajustement en cas de rétrécissement de compression budgétaire. Le consultant en communication devra montrer une expertise pour rivaliser avec les agences généralistes. Sa maîtrise du multi-canal sera un must pour engager l’entreprise dans une communication tous azimuts en mode 2.0. Enfin, par leur capacité à repérer les signaux faibles, les consultants indépendants devront jouer un rôle de conseil éclairé aux entreprises qui feront appel à leur service.

ujjef1 300x209 Les communicants manquent d’habileté… à communiquer articles

De cette étude la Commission des Indépendants de l’Ujjef souligne la difficulté des communicants à valoriser leur profil auprès des donneurs d’ordre. La fonction commerciale est loin d’être la qualité principale des indépendants, sensés former et conseiller leur client sur l’efficacité de leur communication. Quant à l’utilisation des réseaux sociaux, elle très loin d’être maîtrisée. Les consultants français ont encore beaucoup à apprendre des règles du « small business »…

Télécharger le rapport au format PDF sur le site de l’UJJEF

Accéder au sommaire de la Lettre

Réunion, quand tu nous tiens

publié le

edito 1 Réunion, quand tu nous tiens articles

Vous vous sentez isolé dans votre coin ? Vous aimez le café bien chaud, rencontrer des gens, montrer que vous êtres « over-deborded » ? Organisez des réunions ! Lire la suite

Quand GM investit la blogosphère

publié le

bench blog 2 Quand GM investit la blogosphère articles

Le géant en pleine restructuration, utilise à fond les médias sociaux et le corporate blogging pour redorer son blason. Lire la suite

Ringardiser PowerPoint ?

publié le

Selon une étude, les Américains sont davantage terrorisés à l’idée de prendre la parole en public que de tomber malade ou de mourir. En fait, la prise de parole devant un auditoire arrive en tête des peurs de l’Oncle Sam. Ce qui fait dire à l’humoriste Seinfeld que celui qui doit prononcer une oraison funèbre préfèrerait largement… se trouver dans le cercueil ! Pourquoi les présentations échouent et comment les améliorer, voici l’édifiante speech du spécialiste J. Douglas Jefferys.

Lire la suite

Dîner en ville, mission impossible ?

publié le

Fotolia 2125958 XS 213x300 Dîner en ville, mission impossible ? articles

En terra incognita, nous sommes déjà suffisamment désorientés par les langues et déboussolés par le décalage horaire pour, en plus, devoir subir l’épreuve de la table. Or, c’est souvent devant l’assiette que se révèle, parfois de manière incongrue, une impréparation qui risque de passer pour un manque de curiosité voire un manque de savoir-vivre. « À l’étranger, une invitation à dîner ne doit pas être un stress, explique Marion Dufour-Lahore, international fashion consultant, qui rappelle quelques conseils d’organisation et de comportement qui éviteront les déconvenues. Lire la suite

Gérer les débordements au cours d’une réunion

publié le

Comment gérer les débordements qui peuvent survenir au cours d’une réunion ?

vosquestions Gérer les débordements au cours d’une réunion articles

Apprendre à connaître les différents profils des participants à une réunion est indispensable pour désamorcer des situations de crise issues d’un malaise plus ancien, d’un conflit entre deux personnes, ou d’une opposition à la stratégie. Jean-Claude Martin, fondateur de Personnalité, a dressé une typologie des participants qui s’inspire du conte des frères Grimm, Blanche-neige et les sept nains. Lire la suite

Thierry Henry, en manque de coaching… de communication

publié le

Quand les Bleus illustrent par l’exemple les avatars de la communication d’entreprise… Avant leur match contre la Serbie, le capitaine de l’équipe de France s’exprime au JT de 20h afin d’éclaircir les propos sévères qu’il aurait proférés à l’encontre du coach Raymond Domenech. Interrogé par Laurence Ferrari, l’exercice se révèle calamiteux : prise de parole timorée, propos incohérents, manque absolu de conviction, silences mal assurés. « Il ne s’est rien passé », démarre maladroitement Thierry Henry, alors que la France entière attend ses explications. Quelques secondes plus tard, celui-ci se déjuge en évoquant une explication « constructive » mais refuse d’en dire plus. Pour finir, il prétend que « l’ambiance est super », sans desserrer les dents. Après trois minutes d’exercice de communication visiblement contraint, le visage de « Titi » demeure figé, le ton monocorde. Le message est brouillé et la France peut se rassurer : on ne gagnera pas en Serbie…

Accéder au sommaire de la Lettre

Le serviteur

publié le

le serviteur 192x300 Le serviteur articles

Le leadership n’a pas pour véritable fondement le pouvoir, mais l’autorité, qui se bâtit sur les relations, l’amour, le service et le sacrifice. C’est ce que l’on apprend dans ce conte captivant qui met en scène Jean Doyon, un homme d’affaires dont la vie apparemment réussie se met à battre de l’aile et qui assiste, à contrecœur, dans un monastère bénédictin isolé, à une retraite d’une semaine ayant pour thème le leadership, où il découvre, à sa grande surprise, que le moine qui dirige le séminaire est un ancien chef d’entreprise et une légende de Wall Street. Rédigé par un conférencier, également formateur-expert dans les domaines du leadership-serviteur et du développement de la conscience collective, « Le serviteur » a déjà touché, aux Etats-Unis, des lecteurs de tous les horizons. Peut-être parce que son message peut s’appliquer à tout le monde, partout, à la maison comme au travail…

Le serviteur, une histoire toute simple au sujet de la véritable essence du leadership, par James C. Huner, éditions du trésor caché, octobre 2009, 182 pages, 16 €.

Accéder au sommaire de la Lettre

Storytelling, saison 1

publié le

storytelling 199x300 Storytelling, saison 1 articles

Les « chroniques du monde contemporain » de Christian Salmon ont fait mouche dans la presse en expliquant, exemples à l’appui comment l’art de raconter des histoires est devenu un outil de manipulation des masses. Les voilà réunis dans ce volume, explorant les « temps forts et les temps faibles » de la société, au niveau macropolitique et au niveau individuel. Par son titre même, « Storytelling » renvoie à l’idée de série TV, dont le modèle narratif enveloppe le monde contemporain. Un véritable décryptage.

Storytelling, saison 1, par Christian Salmon. Collection « essais », Les Praires Ordinaires, 208 pages, 12 €.

Accéder au sommaire de la Lettre

Le secret de la réussite d’une réunion à distance

publié le

Entretien avec Julien Caporal, manager de Logica Training France.

La réunion à distance – ou réunion virtuelle – en plein essor – fait encore peur aux entreprises européennes. Dans un contexte de réduction des déplacements et de la maîtrise des agendas, elle apparaît comme un véritable défi culturel pour les cadres et managers peu performants dans l’organisation de réunions stratégiques. Aujourd’hui intégrée dans la culture des grands groupes, la réunion virtuelle   est pourtant appelée à se développer dans les PME, sous les effets cumulés de l’optimisation des coûts (la récession) de la réduction progressive des transports (réchauffement climatique), des risques économiques sanitaires, et des opportunités offertes par les TIC (haut débit et solutions interactives). Premiers conseils pour profiter à 100 % d’une alternative crédible au déplacement professionnel.

La Lettre du Media Acting : Quelle est la condition du succès d’une réunion virtuelle ?

Julien Caporal : La confiance, sans aucun doute. La RAD (réunion à distance) est beaucoup plus qu’une simple « conf-call ». La plupart du temps, le système est mis en place parce qu’il est destiné à réellement remplacer les réunions importantes. Et la principale raison de l’échec des réunions, c’est que l’on n’installe pas la confiance entre des gens qui ne se connaissent pas. La confiance est un enjeu d’autant plus important que les décisions à prendre seront stratégiques.

LMA : Pour bien faire, la RAD devrait se contenter d’entériner des décisions préalables ?

JC : Absolument. Elle est un outil de management, pas un support de décision. Les décisions sont prises avant, par des réunions de préparation, des coups de fil, des échanges de mails et de notes.

LMA : Qu’est-ce qui fait le succès d’une réunion virtuelle ?

JC : Plusieurs facteurs concomitants.

- Règle n°1 : « fit the agenda ! », comme le martèlent les Américains. Le respect de l’ordre du jour est d’autant plus important que le face-à-face est distant. De l’autre côté de l’Atlantique, où l’on est habitué à ce type d’exercice du fait du décalage horaire entre la côte Est et la Californie, le respect de l’ordre du jour est devenu un réflexe. Quant à nous, qui assurons des formations sur le sujet, nous constatons que c’est aussi une vraie question culturelle. Savoir se tenir à un ordre du jour est un atavisme anglo-saxon. Les Latins n’hésiteront pas à s’écarter des sujets prévus. Mais en matière de réunion à distance, si l’on dérape, les objectifs de la réunion sont menacés. La confiance aussi.

- Règle n°2 : respecter le temps de parole. Sur certaines solutions logicielles de réunion virtuelle, il y a même des outils d’alerte permettant de prévenir les participants du dépassement de temps de parole prévu. En réunion à distance, le temps d’écoute est amplifié. La concentration baisse plus rapidement.

LMA : D’où la nécessité de réunir des contributeurs expérimentés.

JC : Exactement. Il faut des contributeurs conscients de l’importance de la préparation préalable de leur intervention et soucieux du respect de l’écoute mutuelle. Et ceci est d’autant plus important que les outils techniques de la RAD favorisent cette capacité d’écoute mutuelle. Les interruptions intempestives sont proscrites : un outil de « lever la main » est prévu pour prendre la parole. Des outils de dialogue en chat en aparté sont implémentés pour éviter d’éventuels bruits de fond.

LMA : Finalement, la réunion à distance est-elle un pis-aller nécessaire ?

JC : Non, elle peut être une opportunité d’être plus efficace. D’abord parce qu’elle favorise l’aspect organisationnel des réunions : gestion de l’agenda, gestion des prises de parole. Ensuite, parce qu’elle induit une montée en compétence de chacun des participants. C’est la conséquence de l’ajout de la partie « technique » qui va de pair avec l’organisation d’une réunion virtuelle : aux outils d’interactivité, il faut ajouter les fonctionnalités de travail commun autour d’un même document que l’on upload, mais également la prise en main des postes distants. Tout cela valorise « speakers » et participants et renforce les qualités des contributions. C’est une prime à l’efficacité. On va à l’essentiel. Sans parler des fonctionnalités permettant de réaliser des comptes-rendus de réunion : extrait filmés, documents associés… Il en ressort une impression – tout à fait justifiée – d’être deux à trois fois plus efficaces que dans une conf’call classique.

LMA : Reste la question de l’appropriation de l’outil…

JC : … que les Américains sont habitués à utiliser en raison des distances et des fuseaux horaires qui les séparent les uns des autres. Non seulement ils maîtrisent mieux que nous les outils de réunion virtuelle, mais ils ont avec eux la culture du respect de la parole de l’autre. C’est pourquoi les formations à la RAD doivent contenir une partie culturelle.

LMA : Quel est le prolongement de la RAD ?

JC : Le Learning Management System, outil de gestion des formations à distance.

Accéder au sommaire de la Lettre

L’enjeu de la réunion, c’est le leadership

publié le

La Lettre du Média Acting : Les réunions font l’objet, chaque année, de formations de plus en plus pointues. Quelle est la tendance ?

Isabelle Benech 
: La préparation et le leadership. On se rend compte, dans le monde de l’entreprise, que la grande difficulté est d’anticiper le déroulé d’une réunion. Pour les organisateurs, la réunion reste un passage obligé, une simple étape dans le cours des choses. En réalité, c’est un outil de management qui peut s’avérer périlleux s’il est mal maîtrisé.

LMA : qu’apprend-on lors d’une formation à la réunion ?

IB : À travailler sur les facteurs de motivation des participants. Si 80 % de la réunion se joue dans sa préparation, on peut aisément montrer, grâce à des séquences pédagogiques très parlantes, que les objectifs sont souvent mal cadrés, que les interlocuteurs ne sont pas tous concernés, que les éléments factuels sont insuffisamment renseignés, et, last but not least, que l’on ne sait pas adapter son langage et son comportement à ses interlocuteurs.

LMA : À toujours vouloir s’adapter à son auditoire, ne risque-t-on pas de diluer son leadership ?

IB : Au contraire. Le leadership, ce n’est pas la nécessité d’imposer ses vues, c’est la capacité à fixer et maintenir un cap tout en prenant en compte l’avis des autres. Plus on est au clair avec l’objectif plus on va être en confort dans sa navigation. Encore faut-il savoir verbaliser cet objectif en amont. Durant la réunion, on peut avoir la volonté de conserver une direction, tout en aménageant la route. Tout cela s’apprend : savoir prendre en compte les objections, favoriser l’expression de chacun, faire naître des avantages sur des points sensibles. Souvent, les formations se révèlent une première étape dans la prise de conscience, qui se prolonge par un coaching individuel.

Par Isabelle Benech, responsable pédagogique chez Personnalité

Accéder au sommaire de la Lettre

Présentation Powerpoint : point trop n’en faut…

publié le

edito 300x92 Présentation Powerpoint : point trop n’en faut… articles

Vous l’avez sans doute vécu. C’est le rite managérial à la mode que celui de la présentation PowerPoint. Vous savez, cette longue litanie digne d’une inauguration de sous-préfecture. Les intervenants sont généralement de dos car ils passent leur temps à parler à l’écran. Ils ânonnent des slogans sans y croire. Souvent, ils cherchent désespérément des synonymes de « vision stratégique » car, hélas, sur le fond vert pâle figure déjà, sur la même page, en caractères quasi-microscopiques, quatre fois le mot « stratégique ». Soyez honnêtes : vous avez satisfait, une fois au moins, à ce roboratif cérémonial. Posez-vous maintenant la question équivalente au montant de votre prochain contrat : quel rôle doit-on réellement accorder aux présentations PowerPoint ?

Première réponse (la mauvaise) : « ce support est génial et je vais en mettre plein la vue ! » La technologie, ça vous connaît. La rédaction aussi. L’affaire est entendue :  relisez Proust et concoctez-nous de belles phrases avec sujet, verbe, adverbe et conjonction de coordination. Truffez vos 7 paragraphes (par slide) d’une animation à faire pâlir « Johnny To » en faisant jaillir une photo de votre produit d’une spirale tournoyante qui s’ouvre avec effet « volets coulissants » et qui éclate en une pluie d’étoiles filantes. Ça va péter. Utilisez la technique dans toutes ses ressources, enregistrez votre voix dans l’ordinateur, sous la forme d’une lecture mot à mot, bien synchronisée avec l’apparition de votre jolie prose fuchsia sur fond bigarré. Éteignez la lumière, lancez votre PPS et, disparaissez.

Disparaissez… car vous venez de perdre vos clients, prospects, partenaires ou collaborateurs. C’est selon.

- Deuxième réponse (la bonne) : Si, au contraire, vous partagez l’analyse selon laquelle un slide doit contenir, pour être pleinement efficace, tout au plus 8 mots pour un thème et une seule illustration. Que leur fonction est de susciter la curiosité d’un public qui soit suspendu à votre voix, alors vous avez une chance. Une forte chance d’entrer dans le club des gens que l’on a envie d’inviter à nouveau en réunion. Que l’on brûle de présenter à son big boss.

Il est grand temps d’oublier les interventions ronflantes précédées d’excuses « c’est-un-document-pas lisible-mais-je-vous-le-présente-quand-même-car-il-vous-donnera-une-idée-précise-de….. »

Les slides sont tout sauf les antisèches d’un orateur. La conviction c’est vous qui la donnez pas les slides….Appelez-les comme vous voulez : Teasing, rappels, accroches, base-line. Souvenez-vous qu’elles sont juste un moyen de compléter vos propos et ceci d’une voix que l’on saura varier moduler, scander, arrêter, relancer…..

De voix, il est en largement question dans la lettre du Media Acting© de juin, car si elle demeure notre atout majeur, encore faut-il savoir l’exploiter avec intelligence et discernement.

Philippe Leclerc

Harvard Business School essaime son savoir en ligne

publié le

bench blog 1 Harvard Business School essaime son savoir en ligne articles

C’est probablement l’un des sites les plus riches en contenus théoriques dans le domaine du management et de la stratégie entrepreneuriale. HBS Working Knowledge rassemble des centaines d’articles classés par thématiques (économie, finance, mondialisation, leadership, et management, marketing et organisation) ou par secteurs économiques, lieux géographiques, état de la recherche, facultés ou papiers les plus populaires.

Le leadership et le management, domaine pour lequel LMA exerce une veille attentive, s’avère une ressource passionnante pourvu que l’on puisse lire ou entendre la langue de Shakespeare. Toutes les thématiques sont explorées de manière extrêmement fouillée : communication, style de management, motivation, fondement de la négociation, influence & pouvoir, dynamique du changement… Lire la suite

Virtuel ou réel

publié le

untempsdavance cisco1 Virtuel ou réel articles Que diriez-vous de converser avec votre partenaire californien en le voyant assis à votre table de réunion ? C’est la solution proposée par Cisco, dans sa nouvelle salle de visioconférence, aménagée en salle de réunion présentielle. Pour pallier l’éloignement qui nuit à la qualité des échanges lors des sessions de téléconférences, l’opérateur de voix sur IP a imaginé une ergonomie proche de celle d’un meeting classique, en disposant, dans sa salle de « téléprésence » des écrans LCD à hauteur d’homme, autour d’une table de réunion. Résultat : l’interlocuteur distant vous fait face, grandeur nature, dans un décor à s’y méprendre. Pour un peu, on lui serrerait la main. Un résultat surprenant de réalisme au service de la rapidité… et de la réduction de l’émission des gaz carbonés.

Consultez la vidéo de présentation de Téléprésence

Savoir gérer son temps

publié le

Décalage horaire, préparation insuffisante, mauvais interlocuteur : près de la moitié des déplacements professionnels se révèlent décevants, voire contre-productifs, ne serait-ce que sur le plan de la fatigue personnelle qu’ils occasionnent. Pour en réduire les effets néfastes, on oublie souvent qu’un déplacement doit être compensé par une bonne gestion du voyage d’une part, et que l’on doit passer deux à trois fois plus de temps, en amont, à préparer le planning de ses réunions. Enfin, une fois sur place, il faut savoir se caler sur le tempo du pays d’accueil. Et là, les surprises commencent. Car on a tendance à oublier que toutes les cultures n’ont pas le même rythme. Petit tour d’horizon qui va vous faire gagner beaucoup de temps.

Par Marion Dufour Lahore

Le coaching vocal en pratique

publié le

Travailler sur sa voix n’est pas anodin. La plupart d’entre nous appréhendent ce moment où l’on pénètre une certaine intimité. Ricardo de Aliaga, chanteur classique, brosse les enjeux du coaching et nous initie à notre première leçon de placement vocal.

Trois questions à Ricardo de Aliaga

1) Quelles sont les principales difficultés que rencontrent les managers que vous accompagnez ?

Retrouver le naturel d’une voix que l’on a perdu, soit parce qu’on a usé sa voix à mauvais escient, soit parce que l’on ne sait plus respirer, soit enfin en raison d’un choc. L’autre difficulté est la composante psychologique : Travailler sur la séduction de sa voix, véhicule des émotions, c’est s’aventurer dans un domaine que certains jugent intime.

2) Qu’est ce qui peut être amélioré facilement ?

Tout. Mais le plus important, c’est de trouver son registre vocal, la tonalité juste. Dans le chant, le placement se travaille très bien. C’est plus complexe pour la voix parlée. Certaines voix d’hommes sont trop haut perché, certaines voix de femmes trop basses. L’articulation, la diction peuvent aussi être améliorées. Ainsi que la rythmique de l’élocution. C’est essentiel pour apprendre à incarner son discours.

3) Choisissez-vous des techniques de coaching différentes en fonction de l’objectif souhaité ?

Bien sûr ! Sauf pour la respiration dont les techniques sont éprouvées. Sinon, les exercices qui permettent de placer et de projeter sa voix sont adaptés à chaque individu, après un long dialogue avec la personne coachée. C’est à eux de prendre conscience de ce qui les désavantage.

Ecoutez l’exercice proposé par Ricardo de Aliaga :

Le coaching vocal en pratique by personnalité

ArcelorMittal TV

publié le

« Transforming Tomorrow, saison 2 ». Tel est l’intitulé de la nouvelle version de la webTV que le groupe  Arcelor Mittal a mis en ligne pour informer actionnaires, partenaires et futurs collaborateurs sur ses métiers et l’évolution du groupe sidérurgique. Credo : comprendre les l’implications des activités du groupe dans les villes où il est implanté. « We get to know the stories and the people behind the world’s leader of the steel », annonce la WebTV corporate. Les moyens de réalisations sont de qualité broadcast et les reportages et interviews, in situ apportent une réelle valeur ajoutée. Le tout est monté avec talent et diffusé sur une page à l’ergonomie limpide.

Cet exemple de communication interactive réussie doit inspirer les grands patrons français, surtout après la parution, dans le Financial Times du classement des sites internet des plus grands groupes, réalisé par le cabinet Bowen Craggs. La société de conseil britannique, qui publie son « corporate website effectiveness index » (classement corporate de l’efficience interactive) pour la troisième année consécutive, rend compte de la mue progressive des sites corporate. Si les grandes firmes américaines semblent désireuses de passer de la simple brochure en ligne à la production d’une véritable chaîne d’informations, voire à la mise en place de réseaux sociaux d’entreprise, on déplore que les groupes français brillent par leur absence dans cette démarche. Aussi ne figurent-ils que dans le bas du classement.

Quant aux vidéos présentées en ligne par le premier groupe tricolore, elles ne semblent pas avoir été réalisées avec des moyens considérables. Force est de constater que c’est avec les produits grands publics que les Français se taillent encore la part du lion sur le web, dans le secteur du luxe, de l’alimentation et des cosmétiques. Gageons que la crise est responsable du ralentissement des budgets en matière de communication corporate. A cet égard, Bowen Craggs souligne le rôle moteur des dirigeants eux-mêmes, le plus souvent à l’origine des chantiers de transformation de la communication interactive.

La Grand-messe du TED, modèle de communication à découvrir… et à suivre.

publié le

« Unmissable talks ». Voici le slogan du TED. T.E.D. pour Technology, Entertainment, Design. Une fois par an, ce techno-show désormais légendaire fait d’avantage d’émules. Surtout parmi les jeunes managers européens, longtemps demeurés baba devant cette grand-messe où la techno n’est rien sans le « know-how » pour la présenter.

L’exercice est un modèle du genre : les « talks », entendez les interventions, sont réglés au millimètre. Un vrai one man show. En l’occurrence un One Woman Show de quelques minutes, orchestré dans une parfaite gestion de l’environnement sonore et audiovisuel.

Un bon produit n’est pas tout. Il doit faire rêver pour se transformer en idée.

Pour ces patrons de start-up confirmés, la préparation de chaque intervention est au top du professionnalisme. Elle constitue, à chaque fois, un exemple pour les cadres et dirigeants – dont beaucoup sont issus du Vieux continent -  chargés de communiquer devant leur public.

Regardez Pattie Maes : l’égérie du media lab du MIT (Massachuset’s Institute of Technology) fait une magistrale démonstration de ce que pourrait être la communication virtuelle dans une poigné d’années. En attendant, on se croirait dans « Minority Report ». Conséquence logique : ce fut le buzz du TED cette année. Écoutez son attaque, appréciez ses relances, ses « jokes », sa parfaite coordination avec ses supports vidéo d’accompagnement et ses slides. Concision, humour, humilité, performance : tout y est. Le mode d’emploi idéal de la présentation de projet en public.

L’impact du premier mot

publié le

Démarrer mes interventions est un vrai cauchemar…

Personnalité met sa technique le « Media Acting (c) » au service des cadres et dirigeants, pour une communication efficace en toute situation. Ce mois-ci : les secrets d’une attaque percutante. Par Gérard Probst, comédien et formateur chez Personnalité Lire la suite

V com V passe la com’ des managers du CAC40 à la loupe.

publié le

bench blog V com V passe la com’ des managers du CAC40 à la loupe. articles

Pour la deuxième fois en quatre ans, l’étude du cabinet VcomV décortique la communication des entreprises du CAC 40. 200 heures d’entretiens, 400 pages de compte-rendu pour dégager cette année une tendance lourde : la prime à la pédagogie.

Le créateur de l’étude bisannuelle, Vincent de la Vaissière est formel : plus on va au charbon pour expliquer les ressorts de la crise et défendre son image, plus les retombées presse sont positives : les plus pédagogues des patrons des grandes entreprises sortent renforcés par cet esprit offensif. En cela, ils répondent à la demande du marché et de l’actionnaire, mais également de leurs salariés, dont ils sont le premier représentant, devant des médias souvent avides de dénigrement.

Quand le Grand Timonier se double de l’Humble Missionnaire

L’exigence médiatique a franchi un cap : ces deux dernières années, les dirigeants ont été contraints de se mettre au diapason d’une communication dont le tempo s’accélère. V com V les évalue à l’aune de quatre qualités principales.

  • Savoir incarner la stratégie de son entreprise. Devant les caméras, il s’agira donc de maîtriser parfaitement les dossiers.
  • Affirmer sa puissance de développement. Grand Timonier, le dirigeant doit déplacer des montagnes avec la foi des missionnaires.
  • Faire rêver. Brosser à grands traits une vision d’avenir vous classe parmi les gourous qu’on ne se lasse pas d’inviter.
  • Rendre intelligent celui qui écoute. Les leaders qui représentent le mieux les métiers de leur entreprise deviennent intouchables.

Au jeu de l’homme-orchestre communicant, les nouveaux virtuoses doivent savoir maintenir un tempo offensif. Mais sans fioritures excessives. Exit les charismatiques figures des années 1990. Place à une génération de patrons plus discrète. Moine-soldat de leur entreprise. Moins désireux de brûler les planches, plus à même de maintenir un cap par gros temps… et de voir la terre promise. Au Quinté+ des PDG-communicants, dont les notes flirtent avec la mention Très bien, au delà de 14/20, on jouera dans l’ordre :

  • Jean-Cyril Spinetta qui récolte les fruits de la privatisation réussie d’Air France. Loué pour son sens de l’hyper-pédagogie, il est apprécié pour éviter la langue de bois et rappeler clairement ses objectifs.
  • Christophe de Margerie, Grand capitaine de Total,
  • Patrick Ricard et Pierre Pringuet de Pernod Ricard qui s’associent dans un duo qui s’attire des commentaires élogieux.
  • Gérard Mestrallet, ambivalent patron de GDF-Suez apprécié pour sa vision à large focale.

Reste à savoir comment cette nouvelle génération gère et gérera la grande récession, le retour de la tutelle de l’Etat et la reprise d’activité. Une chose est sûre : entre le patron-citoyen, à l’aise dans les discours sur la société et habile à glisser en politique, et le patron-pèlerin, austère moine soldat au service des siens, la rupture générationnelle est avérée.

Préparer son déplacement : la check-list de survie

publié le

marion Préparer son déplacement : la check list de survie articles

Halte aux impairs. Stop aux quiproquos. Finis les déplacements organisés à la hâte, voire pas préparés du tout. Avec Marion Dufour-Lahore, le Media Acting © Blog s’immisce dans vos valises pour souffler conseils et recommandations qui font des disparités culturelles un atout pour vos échanges internationaux.

Premier volet de notre série : « Préparer son déplacement : la check-list de survie »

1 – Une rencontre se prépare…des deux côtés

Combien de voyages révèlent subitement leur inutilité totale, lorsque, après les présentations, on se rend compte que les fonctions des personnes autour de la table diffèrent sensiblement de leurs intitulés ! Quelle dose de stress aurait pu être évitée si le siège avait pris la peine de mieux baliser les contours des entretiens avant de déplacer ses émissaires. On l’aura compris, un voyage réussi, c’est 70 % de travail…avant de prendre l’avion. Et cela doit se faire à deux. De chaque côté, appels et mails, idéalement dans la langue de l’hôte, doivent être échangés plusieurs semaines avant la rencontre, avec une définition précise de l’enjeu du déplacement et de la nature des personnes à rencontrer.

2 – Proposer un planning de réunions et une liste d’intervenants

A cet égard, c’est à la personne qui se déplace de prendre l’initiative, en déclinant ses compétences. Et c’est votre interlocuteur qui doit valider ou non sa présence ainsi que celle de ses collaborateurs. Si les membres de l’équipe ne sont pas connus, on questionnera son correspondant : « avez vous des membres de votre équipe susceptibles d’assister a cette réunion ? »

3 – Proposer une date que l’on peut éventuellement modifier

C’est une grande erreur de communication d’imposer un jour ou même un horaire d’arrivée : Plutôt qu’une missive – « j’arrive tel jour à telle heure » – on préfèrera adresser une proposition afin que tout se fasse de concert, pour établir une relation sur des bonnes bases.

4 – S’assurer des fonctions de chacun et de leur rôle dans la hiérarchie

Avoir une vision très claire des responsabilités de chacun évite des vexations, surtout si l’on cherche du regard, pendant un meeting, l’assentiment d’une personne qui s’avère être hors jeu ! Malaise assuré ! Les arcanes des hiérarchies distantes, en particulier en Asie, sont parfois inconnues du siège ou de votre entreprise. Il n’est pas inutile de savoir qui travaille avec qui : « J’aurais souhaité rencontrer untel mais je ne sais pas s’ils travaillent ensemble ? Qui reporte à qui ? »

5 – Prévoir un traducteur qui a une expérience dans le domaine concerné

Le ou la traductrice était-il (elle) habitué(e) à travailler avec vos interlocuteurs ? Il n’est pas inutile de le savoir. Si la relation est régulière, c’est que celui-ci financièrement dépend l’entreprise. Son implication n’est alors pas la même, de même que la confiance dont il jouit sur place.

6 – Anticiper la réactivité que l’on attend de votre équipe

Travailler à l’international exige parfois que l’on bouscule ses habitudes. S’il est mal considéré, dans la culture française, de proposer des solutions et de formuler des propositions dans la foulée de la rencontre, il est en revanche très bien vu, chez nos partenaires asiatiques, de se montrer très réactif.

Marion Dufour-Lahore est International fashion and beauty consultant.

Renforcer la vision globale de l’entreprise

publié le

creativite Renforcer la vision globale de l’entreprise articles

Les sessions de créativité ont actuellement le vent en poupe. Encore faut-il greffer cette intervention sur le talent particulier de chacun.
Interview de Christine Carstensen, formatrice-coach pour Personnalité et directrice de Pépites d’or, conseil en créativité.

Champs / contre-champs

publié le

Interview avec Isabelle Benech, directrice pédagogique de Personnalité

Laurent Loiseau : en temps de crise, pourquoi les entreprises ont-elles besoin de formations aux techniques de créativité ?

Isabelle Benech : c’est le moment où doivent émerger les idées nouvelles dans un contexte de contraintes accrues : réorganisation de services, redéfinitions de postes…

LL : la créativité, un outil d’adaptation ?

IB : … et de management ! Prenons l’exemple de cette régie publicitaire d’un grand groupe de presse où la réduction des appels entrants a nécessité une conception plus agressive du métier de chef de publicité. Alors que la régie avait commencé par fixer des objectifs chiffrés, le changement culturel s’est avéré trop brutal. Résultat : refus de la méthode et mise en échec de sa mise en œuvre. Dans le cadre d’une session de créativité, nous sommes intervenus pour permettre aux acteurs concernés de s’approprier leurs nouveaux rôles.

LL : comment cela se passe-t-il, concrètement ?

IB : Les techniques de créativité sont là pour permettre aux participants de trouver eux-mêmes les idées pour développer leurs compétences de vendeurs. À la fin de la formation, le gestionnaire de compte a tous les outils pour s’approprier également son rôle de développeur.

LL : donnez un exemple de techniques utilisées.

IB : la « bisociassion ». C’est une technique très utile au formateur qui permet d’imaginer un nouveau métier à partir de deux outils…comme l’a fait Gutenberg en associant mentalement le sceau royal à la presse à raisin pour inventer l’imprimerie. Autre exemple : Le velcro a été créé en observant la nature et le « Post-it » est dérivé d’une colle qui n’a pas fonctionné.

LL : Les gens sont-ils déroutés ?

IB : Mieux vaut étonner que déstabiliser. Mais cela fait du bien à tout le monde de voir surgir de nouvelles idées ! Dans le jeu de la métaphore, qui s’inspire de l’art, ou celui de l’écriture créative utilisée par les Surréalistes, on passe rapidement des lieux communs à des choses fantastiques. Les effets induits en termes de communication et d’estime de soi sont considérables.

L’open space m’a tuer

publié le

news2 L’open space m’a tuer articles

30 000 exemplaires : c’est déjà un best-seller ! Imaginé par deux consultants en management – pardon en « néomanagement » – l’ouvrage se propose de battre en brèche la grande utopie de la communication conviviale des plateaux des années 1980-1990. Les saynètes sont hilarantes et les anecdotes cruelles. Les histoires cocasses de ces zoos permanents permettent aux deux iconoclastes, habiles à traquer les idées reçues en matière de management, de dresser une comédie humaine propre à régaler les spécialistes du re-engineering et de l’organisation et, last but not least, les managers un peu trop sûrs d’eux.

« L’open space m’a tuer », Alexandre des Isnards et Thomas Zuber, Hachette Littératures, 213 pages.