Une étude menée par KPMG (juin 2015) sur l’univers des femmes dirigeantes et sur la mixité en entreprise, montre que les femmes dirigeantes s’engagent davantage sur l’aménagement du temps de travail entre femmes et hommes et sur la promotion de la mixité dans les postes à responsabilités.

Les femmes dirigeantes s’engagent davantage sur l’aménagement du temps de travail

C’est l’aménagement du temps de travail que l’ensemble des dirigeants interrogés (femmes et hommes) met en tête de leur cheval de bataille. La différence entre les deux se joue sur le niveau de cet engagement, essentiel pour les premières avec 34% des réponses et plus nuancé pour les seconds avec seulement 16% des dirigeants qui s’estiment « très engagés » pour améliorer la situation des femmes dans l’entreprise. Autrement dit, on a d’un côté les dirigeantes qui démontrent leur engagement et de l’autre les dirigeants s’en tiennent à une simple prise en compte.

 

Un travail encore important pour promouvoir la mixité

Dans l’ensemble, les dirigeantes semblent  convaincues des avantages de la mixité hommes-femmes dans les postes à responsabilités au sein des entreprises, qu’il s’agisse du dynamisme (57% vs 47% parmi les hommes), de la prise en compte des enjeux humains (61% vs 50%), de l’efficacité et de la motivation. Cependant, les dirigeantes et les dirigeants s’accordent à dire que la mixité a globalement évolué favorablement au cours des dernières années, bien que les avancées restent timides au sein de leur propre entreprise. Plus de la moitié (52% des dirigeantes et 56% des dirigeants) pense ainsi que la situation s’est plutôt améliorée dans les entreprises en général, contre 44% qui jugent qu’elle s’est plutôt améliorée dans leur entreprise. Est-ce une manière de signifier la difficulté de ce chantier quand on veut s’y atteler concrètement ?

Source : étude KPMG – Etat des lieux de la place des femmes dirigeantes – Juin 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Camille Bleriot