Selon un sondage Ifop [1] publié le 24 mars 2015, l’attention des cadres en réunion commence à diminuer au-delà de 52 minutes.

Les cadres participent en moyenne à 3 réunions par semaine pour une durée moyenne là encore de 1h19. C’est 37 minutes de trop pour espérer retenir l’attention des présents, qui indiquent que leur attention commence à diminuer au bout de 52 minutes. Ils sont même 23% à perdre complétement le fil après moins de 30 minutes et seulement 37% disent tenir 1 heure ou plus.

En réunion, le « multi-tasking » concerne 81% des cadres

En réunions, 81% des cadres s’occupent à faire autre chose. La moitié d’entre eux (51%) lisent ou envoient des mails, travaillent sur d’autres dossiers (49%), lisent ou envoient des SMS (48%). Certains dessinent (37%), jouent avec leur téléphone (10%), se connectent sur leurs comptes de réseaux sociaux (8%), organisent leurs week-end et vacances (7%) ou visitent des sites de rencontre en ligne (2%).

On peut entrer en réunion comme sortir de réunion sans savoir où l’on va …

27% des cadres disent en effet qu’il leur est déjà arrivé de sortir d’une réunion sans savoir précisément ce qu’ils doivent faire, 25% d’entre eux d’y arriver sans connaître l’ordre du jour. Ils sont aussi 15% à affirmer qu’il leur arrive de sortir de réunion en étant incapable de restituer ce qui a été dit ou décidé.
Une autre étude Ifop datant de mars 2014 avait montré que les cadres jugent que les réunions sont « nécessaires » (98% des sondés l’avaient confirmé) mais qu’elles sont également synonymes de perte de temps pour les trois quarts d’entre eux. Tout n’est cependant pas si noir : une salle de réunion peut être propice à la sieste dont on connait les effets bénéfiques ; 32% des cadres interrogés avaient ainsi avoué s’être déjà endormis en réunion !

[1] Sondage mené en ligne du 3 au 6 mars 2015 auprès de 1.002 personnes représentatives de la population cadre, selon la méthode des quotas.

Par Wassim Mimeche